Challenge Cup – TO vs Leigh : des Toulousains héroïques

Le capitaine Sébastien Planas montre la voie à ses coéquipiers ©Pamisire
Le capitaine Sébastien Planas montre la voie à ses coéquipiers ©Pamisire

Grâce à une organisation parfaite, une solidarité remarquable et les encouragements de ses supporters conquis, le Toulouse Olympique arrache sa qualification pour les 1/8èmes de finale de Coupe d’Angleterre (Challenge Cup) face à l’écurie taillée pour la Super League des Leigh Centurions.

Leigh fort de ses huit succès et un nul en dix matchs de Championship (2e niveau professionnel), alignait quasiment la même équipe que lors de sa démonstration du week-end précédent face à Whitehaven (60-6), avec notamment les Paterson, Higham, Whiting ou autres Weston, preuve de leurs intentions. Mais en face, la jeunesse toulousaine – 24 ans de moyenne d’âge et 14 joueurs (sur 17) sélectionnables en équipe de France – a pris les devants au score et a su redoubler d’énergie et de volonté pour conserver sa mince avance jusqu’au bout (score final 10 à 8).

Dès les premiers instants du match, les Olympiens surprennent leurs adversaires, en imposant leur tempo, autant en défense qu’en attaque. Au bout d’une de leurs premières chaines d’attaque, Johno Ford tape un astucieux coup de pied par-dessus la défense, récupère le ballon et le donne directement à Bastien Canet, lancé, qui conclut en force (6-0). Mark Kheirallah aggrave la marque sur pénalité, avant que Kuni Minga ne soit tout près d’inscrire un nouvel essai pour les siens. Johno Ford fait mine de taper un coup de pied et sert Greg White ; ce dernier joue un deux contre un avec son ailier mais Kuni Minga laisse échapper le ballon.

Les visiteurs souffrent et ne trouvent pas la faille dans la défense adverse. Ils parviennent néanmoins à ne pas encaisser d’autres points avant la pause.

Les Centurions envoient l’artillerie lourde

Gonflés par le discours de leur entraîneur à la mi-temps et par l’entrée de solides remplaçants, les Anglais démarrent mieux le second acte. Leurs surpuissants avants font avancer l’équipe et mettent à mal la défense du TO. Le talonneur remplaçant, Hopkins, en profite pour partir derrière le tenu et marquer entre les poteaux (8-6). Les Centurions sont en confiance et ne tentent pas deux pénalités. Butant sur une défense de fer, ils prennent les deux points à la 3e occasion qui se présente (8-8).

Cette défense des locaux justement, est héroïque, à l’image de leur capitaine, Sébastien Planas, ou des frères Bentley notamment, et tient bon malgré deux alertes très chaudes de Maitua et Pownall.

Après une demi-heure difficile, les Toulousains parviennent à réinvestir le camp adverse et obtiennent une pénalité, que Mark Kheirallah convertit (10-8). Un déluge s’abat alors sur le Stade Ernest Argeles et ce sont les locaux qui vont terminer les plus forts et parfaitement gérer les dix dernières minutes. Leigh est à cours de solution et Samy Masselot est tout proche de sceller la victoire sur une charge qui se finit dans l’en-but. Le score en reste là et le TO rejoint les 1/8èmes de finale de la plus prestigieuse des compétitions de rugby à XIII.

Les Olympiens attendent maintenant avec impatience le tirage au sort du tour suivant, qui interviendra ce jeudi matin (21/04).

Dimanche prochain (24/04), retour au championnat pour les protégés de Sylvain Houles, qui ont un déplacement périlleux dans la banlieue de Manchester, chez le leader de League 1 (avec 1 match joué en plus), Rochdale.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.