Blagnac, le Tour à cœur

Après 22 ans de patience, le Tour de France a fait son grand retour à Blagnac. Une patience largement récompensée par cette belle matinée du 20 juillet. Blagnac au cœur du Tour, dans les coulisses de la grande boucle…

Les lecteurs du Journal Toulousain ne s’y sont pas trompés en décernant le trophée de la ville périphérique la plus agréable à Blagnac le printemps dernier. La société organisatrice du Tour non plus en faisant confiance à la ville pour ce 18e départ de la course. Votre hebdomadaire y était !

7h30, Blagnac se réveille, le Ramier est calme et se prépare à accueillir les nombreux visiteurs attendus.

8h, les festivités commencent, les gens se rassemblent doucement autour du podium pour regarder les animations avec les partenaires du Tour, chorégraphies avec les mascottes des partenaires, remise de casques vélos aux juniors du cyclo club de Blagnac… La foule converge vers le Ramier.

9h15, la caravane du Tour se met en route pour la grande joie des petits et des grands. Que le spectacle commence ! Les véhicules publicitaires s’enchaînent tous aussi spectaculaires les uns que les autres. Viennent ensuite la fanfare et les fameuses majorettes locales que le public a fortement plébiscitées !

10h, le podium accueille les coureurs pour le défilé des signatures d’enregistrement. Les stars se succèdent au pupitre. Ce matin-là, le carré d’As était composé de Bradley Wiggins en jaune, Peter Sagan en vert, Thomas Voeckler maillot à poids et Tejay Van Garde en blanc.

11h05, les coureurs se rassemblent sous l’arche du départ fictif, devant le stade Ernest Argelès. Un autre sportif, le rugbyman, Maxime Médard est chargé de donner le départ sous la ferveur du public. Un magnifique spectacle au sol mais exceptionnel dans les airs : un A380 accompagné de la Patrouille de France décolle… Une image rarissime qui restera gravée dans les mémoires !

11h20 Départ lancé à l’entrée de Seilh, kilomètre zéro de l’étape. C’est parti pour 222km de course !

La foule massée sur le Ramier se déplace vers la place de l’église pour assister et participer à l’enregistrement de l’émission «TV Village Départ» et envahir les bars et restaurants du cœur de la cité.

 

 Marie-Agnès Espa

 

 

«Une décharge positive d’adrénaline !»

Bernard Keller, Maire de Blagnac dresse le bilan de la journée. Interview.

Bernard Keller, qu’a signifié pour vous et votre ville, ce départ ?

Etre ville départ du Tour c’est exigeant mais cela donne tellement de satisfaction ! Nous avons à Blagnac une tradition sportive de plus haut niveau pour le vélo et ce depuis la création du premier club de vélo de la ville, le Guidon Sprinter Club Blagnac par Georges Gay. C’est un événement populaire dans le meilleur sens du terme. Cela restera un magnifique souvenir et une grande joie d’avoir pu donner du plaisir aux Blagnacais et aux autres visiteurs. C’est une réussite.

Cet événement a demandé beaucoup de préparation…

Oui, tout le monde s’est mobilisé pour cette grande fête. Tout au long de l’année, toutes les grandes manifestations de la ville ont été placées sous le signe du Tour de France, comme le carnaval, la fête des rues… L’organisation du Tour est bien huilée. De gros efforts ont été fournis à tous les niveaux, d’abord par les personnels de la Mairie, les associations et les Blagnacais bénévoles qui ont participé. C’est comme une décharge positive d’adrénaline ! Il y a eu une forte mobilisation autour de l’identité blagnacaise, du noyau villageois à Airbus.

Que représente le Tour pour vous…

Le Tour, c’est tout d’abord le vélo et le sport. J’en fais depuis tout petit, c’est un sport que j’affectionne particulièrement ! Il représente aussi la ferveur populaire. Tout le long du parcours, les gens sont contents, ils répondent présent, c’est très caractéristique de l’histoire du Tour. Mais assurément, cet événement, avec ces paysages français mis ainsi en valeur à la télévision, participe également au rayonnement mondial de la France.

 

Retrouvez nos photos du Tour de France 2012

 

http://www.mairie-blagnac.fr/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.