Baho – TO Les Toulousains en quart de Coupe de France

Samedi, dans les Pyrénées-Orientales, le Toulouse Olympique a décroché sa qualification pour les quarts de finale de Coupe de France Lord Derby en dominant une courageuse formation de Baho, sur le score de 36 à 22. Sans quelques cadres et avec cinq juniors sur la feuille de match, les Olympiens ont fait la course en tête quasiment tout le match, même si les Geckos ont proposé une belle opposition.

 

Comme on pouvait le penser, les locaux, devant un public tout acquis à leur cause, entament la rencontre pied au plancher et testent la défense toulousaine. Celle-ci répond présent et n’encaisse qu’une pénalité de Fages (2-0). Une fois l’orage passé, les Olympiens se lancent à l’attaque et suite à une belle percée de Bastien Ader, Mark Kheirallah sert parfaitement Bruno Ormeno dans l’intervalle (2-6). Puis, ce sont les avants qui s’illustrent, avec un bon travail de fixation de Charles Nies pour Samy Masselot (2-12). Le pack olympien continue dès lors son travail : Yohan Barthau passe les bras pour Clément Boyer, l’action se poursuit sur 50 mètres et après un tenu, c’est ce même Clément Boyer qui est à la conclusion (2-18). A la demi-heure de jeu, Bruno Ormeno intercepte un jeu au pied adverse approximatif, s’échappe sur 30 mètres, et sert Mark Kheirallah qui envoie Bastien Ader en dame (2-22). Alors qu’ils semblent avoir le match en main, les visiteurs vont commettre quelques fautes et subir une avalanche de pénalités, ce qui va permettre à Baho de revenir dans la partie. Les Catalans inscrivent deux essais avant la pause et le TO se retrouve à douze après l’exclusion temporaire de Florian Bousquet (carton jaune collectif) (10-22).

 

Les Toulousains repartent de l’avant

 

Au retour des vestiaires, les locaux continuent à pousser et inscrivent une nouvelle réalisation (16-22). Sentant la menace adverse, les protégés de Sylvain Houles et Adam Innes reprennent alors le jeu à leur compte et inscrivent un essai de Damien Couturier, servi au cordeau par son demi… Mais l’arbitre refuse l’essai pour un en-avant. Ce n’est que partie remise et cinq minutes plus tard, Pierre-Louis Bourrel est à la conclusion d’une superbe action sur toute la largeur du terrain (16-26). Ce dernier élimine ensuite trois défenseurs et inscrit un doublé, après un service de son capitaine du jour, Aaron Wood (16-32). Malgré la réduction du score de Baho, ce sont bien les Olympiens qui ont le dernier mot avec une réalisation de Bastien Ader en débordement. 22-36, score final.

Dimanche prochain, le Championnat reprend ses droits avec un déplacement périlleux pour les Bleu et Blanc, chez le leader Limouxin.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.