Badminton ; Toulouse passe au volant

Du 28 au 31 mai, Toulouse retrouve son Open de Badminton au Palais des Sports pour quatre jours de compétition réunissant les meilleurs joueurs du circuit international.

 
Les volants vont virevolter et les coups de raquette, fuser à partir de jeudi pour les 30 ans de l’Open de Badminton de Toulouse au Palais des Sports. Pratiqué en Chine et au Japon depuis plus de 2000 ans, ce sport a fait sa grande rentrée aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992. Aujourd’hui la Fédération Mondiale de Badminton regroupe 164 nations, soit 150 millions de licenciés à travers la planète. La Fédération Européenne (BE) regroupe au- jourd’hui 51 nations, ce qui fait de l’Europe le continent le plus dynamique après l’Asie. La Fédération Française compte plus de 130 000 licenciés, 148 000 licenciés badminton à l’UNSS (1er sport scolaire) et 5,1 millions de pratiquants en France. Ce qui fait du badminton le seul sport à avoir une progression annuelle du nombre de licenciés supérieur à 6 % depuis plus de 15 ans, avec notamment 40 % de femmes et 40 % de jeunes repartis dans les 1 535 clubs. En Midi-Pyrénées, avec 5 170 licenciés, la progression est supérieure à la moyenne nationale, pour la saison 2007-2008. Chaque année de nouveaux clubs se créent, pour atteindre aujourd’hui le nombre de 65. La Haute-Garonne représente à elle seule plus de la moitié des licenciés de la région : 2 800 licenciés répartis dans 30 clubs.
Le public devrait donc être au rendez-vous tout au long des quatre jours de compétition. Le Volant d’Or, open international, accueillera 200 joueurs et 30 nations pour 230 rencontres. Pour le tableau de Simple Dames, l’enjeu sera de taille. Le vainqueur des éditions 2004 et 2006, la Russe Ella Diehl actuellement 31ème joueuse mondiale sera à la lutte pour inscrire une 3ème fois son nom au palmarès du tournoi. Elle remporterait ainsi le Volant d’Or (trophée pour celui ou celle qui remportera trois fois le tournois dans l’épreuve du Simple). Dans cette quête, Kati Tolmoff (Estonie) ou Jill Pittard (Angleterre) pourraient aussi remporter la victoire finale. En doubles dames, les Françaises Choinet/Rahmawati, pourront espérer faire bonne figure en 2009.
Chez les hommes, 6 joueurs évoluent dans le top 50 mondial. La victoire s’annonce donc très disputée. Le Finlandais Ville Lang (25ème mondial) part cependant favori. Mais Brice Lerverdez (41ème mondial), poussé par le public français, peut également s’imposer.
Né en 1979, le tournoi de badminton de la ville de Toulouse a subi quelques rebondissements dans son organisation au fil du temps. Des contrecoups qui jusqu’à présent n’ont jamais remis en cause l’organisation de l’événement. Ce tournoi, qui devient Open BWF (Badminton World Federation) en 1996, a dû être annulé en 2001 suite à l’explosion d’AZF. Les éditions de 2002 à 2004 ont dû se dérouler à Cahors, puis Blagnac a pris le relai de 2006 à 2008. Mais aujourd’hui l’obstacle risque bien d’être insurmontable, selon les organisateurs. Effectivement, cette année est celle du retour à Toulouse pour les 30 ans du tournoi, et marque probablement la dernière édition de ce grand rendez-vous pour les passionnés de volants, principalement pour des raisons financières. Alors ne manquez pas les meilleurs joueurs de badminton au Palais des Sports à partir de ce jeudi.

Sophie Orus


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.