Aviron Toulousain: Le chef de file en or au championnat de France

Matthieu Androdias a un côté hors norme. Hors de son bateau, le jeune rameur de 22 ans est plutôt calme et discret. Mais sur l’eau le successeur des grands champions, Cédric Berrest et Julien Bahain (médaillés olympiques) se métamorphose. « C’est un compétiteur exigeant » souligne son entraîneur Romain Bourdeu, « à chaque course il veut être encore meilleur et plus fort. » C’est après de belles courses réalisées tout au long de ce week-end, qu’il accède logiquement à la finale des Championnats de France. Il domine la course devant son aîné de Dieppe, Jean-Batiste Macquet, médaillé mondial, et remporte l’or.

 

« Un rameur ingénieux et doué »

 

Arrivé à l’aviron toulousain en 2009, le rameur formé au club de St foy apparaît comme le prochain champion français dans sa catégorie. Depuis, le jeune Toulousain enchaîne les médailles. En 2012 notamment, il remporte avec ses coéquipiers son ticket pour sa première sélection aux Jeux Olympiques de Londres. Par ailleurs Matthieu Androdias, tout en visant les prochains Jeux de Rio, continue ses études d’ingénieur à l’Insa Toulouse. Alors, avant de devoir rattraper les cours, Matthieu savoure son titre de Champion de France. Il commencera sa saison internationale en mai et y retrouvera son ami de club Aymeric Fouquart, jeune finaliste lui aussi (avec son co-équipier Verdunois). Nous les suivrons jusqu’en août pour les Championnats du Monde en Corée…

 

R.J



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.