Avignon – TO XIII Les Toulousains dans le dernier carré

Dans un match à suspense, le Toulouse Olympique arrache sa place pour une demi-finale au Stade Arnauné grâce à une victoire à Avignon sur un drop de Mark Kheirallah à quelques secondes de la sirène. Menés 18-14 à la pause, puis 24-14 en début de seconde période, les Olympiens sont revenus pour l’emporter au final sur le score de 28-29.

 

Sur la lancée de leurs trois dernières sorties (avec 3 succès), les Olympiens débutent la rencontre avec détermination et confiance. Pour preuve, leur premier essai qui part d’une libération de balle de Jérôme Gout dans son camp pour Mark Kheirallah, ce dernier allonge la passe pour Bastien Ader qui dépose son vis-à-vis et ouvre la marque au terme d’une course de 60 mètres (0-4). Les locaux réagissent quasiment dans la foulée par Khattabi qui profite d’une faute de défense du TO (6-4). Mais cela ne perturbe pas les Toulousains qui repartent à l’assaut de la ligne d’en-but adverse. Au quart d’heure de jeu, après un  bel enchaînement Gout-Masselot-Blackett, Guy Williams lance sur orbite Kuni Minga, pour un essai de 60 mètres (6-10). Moins de cinq minutes plus tard, Bastien Ader, à la conclusion d’une action sur toute la largeur du terrain, inscrit un doublé personnel sur un service parfait de Mark Kheirallah (6-14). Sur le renvoi suivant, l’arrière Olympien, Tony Maurel, gêné par les poteaux, commet un en-avant dans son en-but et rend la possession aux locaux en très bonne position. Ces derniers en profitent pour revenir au score par l’omniprésent Khattabi (12-14). Peu après la demi-heure de jeu, les coéquipiers de Guy Williams décident de ne pas tenter une pénalité à dix mètres face aux poteaux vauclusiens, ils ne scorent pas et concèdent deux pénalités successives. Les Bisons reviennent ainsi dans le camp des visiteurs et prennent l’avantage grâce à un essai de Nasso bien servi par Bissiere (18-14).

 

Les Olympiens ont du mental

 

Au retour des vestiaires, le TO se fait surprendre sur un départ derrière le tenu de Nasso et accuse dix points de retard à ce moment de la partie (24-14). Les hommes de Gilles Dumas ne paniquent pas et haussent le ton en défense pour récupérer la possession en bonne position. Johnathon Ford, bien servi par son compère de la charnière, réduit la marque à la 50e minute (24-20). Il double sa mise personnelle, peu après l’heure de jeu, à la réception d’une passe au pied millimétré de Mark Kheirallah (24-24). A dix minutes du terme du match, Kuni Minga récupère un coup de pied adverse à cinq mètres de son propre en-but et relance sur plus de 50 mètres avant de taper à suivre et de se faire « descendre » sans ballon par Wood. Ce dernier écope logiquement d’un carton jaune. Sur la chaîne de tenus suivante, Florian Quintilla trouve un intervalle pour donner l’avantage aux siens (28-24). Les Olympiens se crispent alors et concèdent de nombreuses pénalités qu’Avignon met à profit en envoyant Julien derrière la ligne (28-28). Tout est à refaire pour les Toulousains ! Et après une bonne avancée des avants, Mark Kheirallah « claque » un drop de 30 mètres sous pression et envoie les siens en demi-finale.

Les deux demi-finales se jouant au Stade Arnauné de Toulouse le dimanche 28 avril (à 14h30 et 16h30), ils s’offrent ainsi une rencontre à domicile face au favori pour le titre, Pia (à 16h30). Avant cela, les protégés de Gilles Dumas se déplaceront à York (dimanche 21/04 à 15h heure locale) pour le compte des 16es de finale de Coupe d’Angleterre.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.