Avignon – TO : Les Bisons stoppent les Toulousains

Clément Boyer et les siens n'ont pas réussi à enchaîner

 

Samedi dernier, le Toulouse Olympique s’est incliné face à une formation d’Avignon déterminée, et de nouveau au complet, sur le score de 29 à 22. Les Toulousains ont manqué de maîtrise dans cette rencontre, avec notamment beaucoup de pénalités concédées, et ne sont pas parvenus à enchaîner un 3e succès. Au classement, ils ramènent un point (bonus défensif) et restent à la 2e position derrière le leader limouxin.

Un déplacement au Stade St Ruf n’est jamais une partie de plaisir, surtout face à des Bisons blessés et de nouveau au complet avec les retours de Gigot et Nasso, et l’arrivée du puissant Penese. Rapidement pourtant, les Olympiens parviennent à prendre le score par une réalisation de Kuni Minga, bien servi par son centre, Florian Quintilla (0-6). Les locaux ne tardent pas à réagir. Suite à une faute de main du TO, ils récupèrent la possession en bonne position et Gigot d’un malicieux coup de pied trouve Liguoro, décalé sur son aile (6-6). Alors que les débats s’équilibrent, l’arbitre pénalise Johnathon Ford, en attaque, lorsqu’il se débat pour jouer le tenu rapidement. Dans la continuité de l’action, Kuni Minga, sur un coup de pied rasant, se fait lober par un rebond capricieux et Liguoro aggrave la marque (12-6). Peu après la demi-heure de jeu, l’ailier papou du TO effectue une relance intéressante mais se fait lui aussi pénaliser en voulant se débarrasser d’adversaires ralentissant le tenu. Les Bisons sont réalistes et ajoutent un essai par Arnaud sur un nouveau coup de pied précis de Gigot (18-6). Les coéquipiers de Sébastien Planas ne se désunissent pas et l’entrée en jeu d’Eloni Vunakece, de retour de la Coupe du Monde, va les réveiller. Deux réalisations coup sur coup permettent aux visiteurs d’égaliser : Greg White est tout d’abord à la conclusion d’une belle combinaison des lignes arrière, puis Mourad Kriouache, en filou, profite du bon travail de son paquet d’avants (18-18).

 

Les Olympiens manquent le coche

 

Dès la reprise, les Toulousains ont l’occasion de prendre l’avantage au score. Bruno Ormeno perce sur le petit côté et retrouve intérieur Mourad Kriouache, qui fait vivre le ballon, mais en bout de ligne, les Bleu et Blanc ne profitent pas du surnombre. Dans la foulée, les Vauclusiens vont inscrire deux essais en cinq minutes par Romano, suite à une percée de Gigot, puis sur une remise intérieure de Liguoro (26-18). Arnaud ajoute une pénalité, avant que Sébastien Planas ne réduise la marque tout en puissance et redonne espoir aux siens (28-22). Mais un drop de l’omniprésent Gigot entérine la victoire du SOA. 29-22, score final.

Les Toulousains devront se reprendre dès dimanche prochain, avec la réception de St Estève/XIII Catalan au Stade Arnauné.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.