AS Carcassonne – TO XIII : Des Toulousains en rodage défaits à Domec

Les Toulousains ont subi la loi des locaux, malgré le retour, entre autres, de Kane Bentley ©Franck Rieu-Patey
Les Toulousains ont subi la loi des locaux, malgré le retour, entre autres, de Kane Bentley ©Franck Rieu-Patey

En manque d’automatismes et d’efficacité en attaque, le Toulouse Olympique s’est incliné face à une solide équipe de Carcassonne sur le score de 26 à 12. Commettant de nombreuses fautes, les Olympiens encaissent trois essais dans le premier acte, et malgré une réaction par la suite, leurs approximations offensives n’ont pas permis d’inverser le score.

Le TO débute bien la rencontre et investit le camp adverse, mais ne parvient pas à scorer, la faute à un manque de précision dans les transmissions et des mauvais choix de jeu. A plusieurs reprises, les Toulousains perdent la possession à quelques encablures de l’en-but audois. Au quart d’heure de jeu, sur une bonne défense des siens, Bastien Ader récupère le ballon et s’échappe vers la terre promise… mais il est repris par Pelo, rentré sur le terrain alors que celui qu’il remplaçait, Pau, n’était pas encore sorti ! Carcassonne va alors profiter des fautes et pénalités des visiteurs pour faire parler ses puissants avants. Un jeu simple mais efficace qui porte ses fruits : trois essais en 20 minutes par Bemba, Anderson et Guiraud (18-0). Sébastien Planas est même exclu 10 minutes pour un placage haut. L’entrée en jeu des remplaçants et le retour sur le terrain de leur capitaine redonne de l’allant aux Bleu et Blanc. C’est justement Sébastien Planas qui trouve la faille juste avant la pause, après une belle attaque lancée par Florian Bousquet (18-6).

La réaction toulousaine… insuffisante

Au retour des vestiaires, Greseque passe une pénalité mais les hommes de Sylvain Houles se créent de nombreuses occasions, qu’ils ne parviennent pas à convertir. Et sur un rush d’Anderson, Barrau inscrit le 4e essai des siens à l’heure de jeu (26-6). A moins de 10 minutes de la fin du match, Bruno Ormeno parvient enfin à réduire la marque et dans la foulée, il aurait même pu offrir le point de bonus défensif aux siens, sans un acte d’antijeu de Greseque. 26-12, score final. Les protégés de Sylvain Houles doivent se rattraper dès samedi prochain (27/09) avec la réception de Villeneuve XIII, à 15h30, au Stade Arnauné.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.