Vivre en ville ; Toulouse reste attractive

Selon un sondage Ipsos/France Soir réalisé du 25 au 30 mars derniers, Toulouse est la deuxième ville préférée des Français. Cependant, tout n’y est pas rose, et ce, dans de nombreux domaines.

 
Toulouse, plutôt bonne élève en termes de qualité de vie ? La réponse est oui, si l’on en croit ce sondage qui classe les dix villes dans lesquelles les Français préfèreraient vivre. Ils sont en effet 42 % à l’avoir choisie ; la première marche du podium, lui ayant été ravie, de justesse toutefois, par Montpellier (43 %).
Pour expliquer ce résultat, les spécialistes mettent en avant la conjugaison de deux facteurs : d’une part, l’attractivité du sud, d’autre part, le penchant des Français pour les villes à taille humaine. La suite du classement corrobore d’ailleurs cette thèse puisque arrivent respectivement en 3ème et 4ème positions, Bordeaux et Nice, citées par près d’un Français sur trois (34 % et 33 %). Viennent ensuite Nantes (26 %), Paris (25 %), Lyon (22 %), Marseille et Strasbourg (17 %), Lille (13 %).
La ville rose en tant que capitale régionale remporte là aussi un vif succès : 73 % des habitants du sud-ouest la classent encore une fois parmi les trois grandes villes où ils préfèreraient vivre. Idem pour Montpellier (60 %) et Paris (56 %). La raison de ce quasi plébiscite : C’est probablement celle qu’ils connaissent le mieux. Reste que ces données tendent à démontrer un véritable attachement à l’identité régionale, en dépit du fort taux d’abstention aux élections des 14 et 21 mars derniers.

En rose et noir

Mais malheureusement tout n’est pas rose à Toulouse. Les personnes interrogées ont également dû se prononcer sur des sujets qui les touchent au quotidien. Le plus agréable d’abord : l’ambiance et la convivialité, deux points forts qui caractérisent a priori Toulouse. Notre ville se situe en 2ème position (33 % des voix) derrière Lille.
La 3ème place, Toulouse l’occupe dans des domaines très éclectiques : l’architecture et l’urbanisme (26 %), le coût de la vie (17 %), l’économie et l’emploi (22 %), de plutôt bonnes nouvelles, ainsi que pour tout ce qui concerne l’offre culturelle et les loisirs (16 %). Sans surprises, pour ces deux derniers thèmes, ce sont Paris et Lyon qui arrivent en tête.
Règne-t-il à Toulouse un climat de sécurité ? C’est en tout cas ce que semblent penser les sondés qui classent la ville en 4ème position pour son climat justement (30 %) et la sécurité (19 %). Là, c’est Nantes qui remporte la palme alors que Montpellier et sa douceur de vivre sont ternies par une huitième position, juste devant Paris et Marseille.

 


Attractive pour combien de temps ?

Autre question : L’air est-il respirable à Toulouse ? Tout juste… La ville s’essouffle en 5ème position (22 %). L’air du grand large, en revanche, profite encore une fois à Nantes (1ère) tandis qu’à Paris, le CO2 cartonne : la capitale est dernière du palmarès (2 % des voix).
Dans la catégorie “Peut mieux faire” ensuite : l’intérêt touristique de la région : Sans même bien sûr parler de rivalité impossible avec Paris, au top du classement, Toulouse n’est non seulement qu’en 6ème position (21 %) mais surtout arrive après Bordeaux, 3ème (26 %).
Enfin, dernier sujet pour lequel Toulouse est à la limite du sens interdit : la facilité des déplacements : 8ème sur 10. Un vote qui en dit aussi long que les bouchons qui paralysent le centre et l’agglomération matins et soirs. Sur les routes, Toulouse n’a depuis quelques années plus rien à envier à Paris. Les transports en commun types métro et tramway remédieront peut-être au problème. Il n’empêche : Du fait de sa qualité de vie, de son dynamisme, et de son emplacement géographique, Toulouse et son agglomération attirent chaque année entre 10 000 et 20 000 nouveaux arrivants et il n’est pas certain que la ville rose n’aie pas à payer très vite la rançon de son succès.

Claire Manaud


Sondage réalisé auprès de 1 008
personnes, âgées de 16 à 64 ans.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.