Visite présidentielle à Toulouse CEAT, c’est signé !

Le 9 janvier dernier, le président François Hollande est venu en visite officielle à Toulouse. La première partie de la matinée fut consacrée à la présentation du projet de logements sur le site du CEAT et à la signature du protocole de cession du terrain entre l’Etat et la Communauté Urbaine.

« Le changement, ce n’est pas simplement dans les mots, c’est dans les actes » déclare le président François Hollande après avoir paraphé et signé le protocole de cession du terrain du Centre d’Essai Aéronautique de Toulouse (CEAT) entre l’Etat et la Communauté Urbaine, le 9 janvier dernier. Les guides ne manquent pas pour présenter le projet envisagé sur ce lieu au premier personnage de l’Etat et à Cécile Duflot, ministre de l’Egalité des territoires et du Logement : le Préfet Henri Michel Comet, Pierre Cohen, Martin Malvy, mais aussi l’architecte de ce projet d’envergure : Joan Busquets. Attentif à la présentation, le président pose des questions, fait quelques remarques. Le moment est un peu scénarisé. S’il ne s’agit pas du premier protocole de cession, c’est de loin le plus important depuis le lancement du processus de simplification.  « Pourquoi simplifier ? Pour construire plus et plus vite » explique François Hollande et de poursuivre : « en France deux cent cinquante sites sont en négociation, une vingtaine en Midi-Pyrénées. Cette signature est exemplaire dans la relation avec les collectivités. Notre intérêt est de faire davantage de logements.

 

« Réduire de 10% le coût d’un logement collectif d’ici 10 ans»

Pierre Moscovici, ministre de l’Economie et des Finances, Cécile Duflot, ministre de l’Egalité des territoires et du Logement, Kader Arif, ministre délégué aux Anciens combattants, François Hollande, le Préfet de Région Henri Michel Comet, Pierre Cohen et l’architecte et urbaniste Joan Busquets (expliquant le projet)

La simplification ne doit pas s’arrêter là, nous avons deux autres objectifs : réduire les délais des opérations et aussi réduire de 10% le coût d’un logement collectif d’ici 10 ans.» Pour la ministre de l’Egalité des territoires et du Logement : « Nous sommes dans l’action concrète. La mobilisation du foncier public est un levier et ne peut-être qu’une œuvre collective. » Pierre Cohen se félicite et rappelle pour sa part que «le vivre ensemble est générateur de cohésion sociale. » Il précise « la gare Matabiau va devoir faire face à un accroissement. Toulouse Euro Sud-Ouest est un projet de service, de qualité de vie. » Dans le volet de simplification de la construction, quatre ordonnances permettront de raccourcir les délais, sécuriser les acquéreurs, lutter contre les recours malveillants et densifier la ville.

Retrouvez dans les pages Economie les annonces concernant la simplification en faveur de la vie des entreprises.

Marie-Agnès Espa

 

1chiffre

6.32 millions d’euros

C’est le montant final de cette cession après la décote « loi Duflot » de 9.92 millions d’euros (61%).



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.