Vidéosurveillance ; Pierre Cohen sollicite les experts

Ce jeudi 24 juin, les élus de la Ville de Toulouse doivent auditionner dix experts européens sur la vidéosurveillance. Pendant une journée, des sociologues, universitaires, représentants de la sécurité urbaine, associations des droits de l’homme exposeront leur expérience. Ils aborderont différents aspects de la vidéosurveillance (juridiques, éthiques, fonctionnels, financiers, technologiques…) et présenteront les premiers résultats observés dans d’autres villes, à une délégation d’élus de la Ville de Toulouse, issus de la majorité et de l’opposition.

 
Dans un communiqué, la Mairie indique que «des représentants des habitants pourront assister à cette journée d’audition. Elle sera également accessible à tous en direct sur le site de la Ville de Toulouse www.toulouse.fr Cette journée du 24 juin fera l’objet d’un rapport qui sera présenté aux membres du CLSPD (contrat local de la sécurité et de la prévention de la délinquance). La mise en place d’un dispositif de vidéosurveillance sur Toulouse sera ensuite débattue en septembre en conseil municipal.»

« Débattre, c’est bien. Agir, c’est mieux »

Le chef de file de l’opposition municipale, Jean-Luc Moudenc s’est déclaré favorable à «l’extension à tous les endroits de notre ville où cela est nécessaire du système de vidéoprotection» tout en précisant sur ce sujet, «un refus ferme m’a toujours été opposé en conseil municipal.» (…) «Ecouter et débattre, c’est bien. Agir, c’est mieux. Je souhaite que des décisions municipales concrètes soient prises au plus vite dans la foulée du débat qui s’ouvre» poursuit l’ancien maire de Toulouse qui fait savoir qu’il participera à cette audition. Tout comme d’ailleurs le nouveau Directeur Départemental de la Sécurité Publique, qui dernièrement apportait à ce propos une nuance terminologique dans nos colonnes : «Je préfère parler de vidéoprotection et non de vidéosurveillance, car il ne s’agit pas de surveiller mais de rassurer les honnêtes gens, de les protéger.» ajoutant, «Là où elle est utilisée, la vidéoprotection est efficace.» Lucien Pourailly représentera à cette occasion, le Préfet Dominique Bur.

CM

Médiathèque de Toulouse José Cabanis,
1 allée Jacques Chaban-Delmas.
Salons Marengo (6e étage) à partir de 8h30


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.