USH Midi-Pyrénées ; «Priorité au logement social»

Stéphane Carassou

Suite à la reconduction de ses instances dirigeantes, l’Union Sociale pour l’Habitat Midi-Pyrénées a présenté son bilan et ses perspectives pour 2012.

C’est dans un contexte de renouvellement politique national et de crise économique que l’USH Midi-Pyrénées a fait le point sur son action dans notre région. En termes de logements et plus spécifiquement de logement social, «l’enjeu est extrêmement fort en Midi-Pyrénées où il y a encore beaucoup de besoins» a expliqué Stéphane Carassou, réélu en juin, président de l’USH Midi-Pyrénées. Alors que la moyenne nationale est de 70 logements sociaux pour 1000 habitants, notre région en compte 29. Un déficit qui naturellement se répercute sur la demande locale (plus de 48 000 enregistrées au 1er janvier dernier), et auquel ces acteurs devront d’autant plus faire face, que d’ici 2040, selon un rapport de l’Insee publié fin 2011, la population de Midi-Pyrénées, s’accroîtrait de 30% : «Pour cela, il est nécessaire de construire plus avec l’exigence de construire toujours mieux, d’améliorer les logements existants et de mieux répondre aux nouvelles attentes. Face à la crise, et à la paupérisation des ménages, le logement social est plus que jamais une priorité.» poursuit Stéphane Carassou qui insiste également sur l’importance de la qualité énergétique dans le cadre du développement durable : «plus de 23 000 logements énergivores seront réhabilités sur la période 2011-2021, avec les répercussions d’allègement des charges que cela induit.»

 20% d’habitat social à Toulouse d’ici fin 2012 ?

En matière d’habitat social, Toulouse n’a à cette heure, pas encore atteint les 20% (au 1er janvier 2011, le parc représentait 19.32% de ces logements) qu’impose la loi SRU aux communes de plus de 3500 habitants comprises dans une agglomération de plus de 50 000 habitants. Cela sera-t-il le cas d’ici la fin 2012 ? Interrogé à ce sujet, Stéphane Carassou qui est aussi président de la Commission Habitat et Cohésion sociale à Toulouse Métropole (anciennement Communauté Urbaine du Grand Toulouse) et conseiller municipal délégué au Capitole, répond : «Oui même si je reste prudent. En tout cas, nous avons tout mis en œuvre pour y arriver. Cet engagement pris par Pierre Cohen sera très probablement tenu avant 2014, voire à mi-mandat.» Par ailleurs, l’USH Midi-Pyrénées a lancé une démarche prospective sur les besoins d’habitat en région. Son développement est en cours.

 Claire Manaud



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.