Un tramway nommé Musique

Ce jeudi, pour la seconde édition des Déambulations Musicales, le festival Toulouse d’été, en partenariat avec Tisséo, a amené la musique dans le tramway le temps d’une journée. La ligne T1, au départ de Purpan a ainsi eu le privilège de compter à son bord Laurent Guitton, au tuba, et Didier Dulieux, à l’accordéon.

L’année dernière, cette manifestation, qui avait eu lieu dans le métro avait déjà reçu un «bon accueil» déclare Yann Valade, assistant de la direction artistique du festival. Il explique que le projet a pour but de «surprendre les gens dans leur quotidien». En effet le public venait d’horizons très variés. Des gens se sont déplacés pour l’occasion comme ces deux retraitées : «C’est très agréable. On est là, à écouter de la musique sans savoir où l’on va», témoignent-elles. D’autres sont surpris par la manifestation alors qu’ils se rendent au travail, comme Chloé qui confie : « dans le tramway je préfère la musique aux gens qui parlent fort au téléphone, même si cela résonne beaucoup» et plaisante «il ne faudra pas me refaire le même coup quand je rentrerai du travail !».

L’ambiance est très festive et conviviale, les gens tapent dans leur mains, ils parlent même avec les musiciens au détour des stations. Laurent Guitton raconte ainsi comment il en est venu à jouer du tuba plutôt que de la trompette quand il était petit : «Il n’y en avait pas là ou j’ai commencé».

Au fil des arrêts et des virages, les musiciens se contorsionnent pour garder l’équilibre, ou s’asseyent parmi les voyageurs. Yann Valade explique qu’il faut du «talent, de l’écoute et de la générosité pour jouer dans ces conditions». Et ajoute que le festival collabore avec «la scène locale principalement» et qu’il propose des événements «sur-mesure aux partenaires du festival».

Un concert du même genre avait eu lieu le 23 Juillet, c’est donc le deuxième cet été. Le festival qui dure 4 semaines, rassemble une vingtaine de concerts, 80 événements au total, avec un large choix dans la programmation. Le festival Toulouse d’été se termine le 9 août.

 

Leslie Salvat



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.