Tridem Pharma se diversifie et poursuit sa croissance

Depuis Escalquens, Tridem Pharma exporte des médicaments vers l’Afrique pour les laboratoires pharmaceutiques et poursuit sa croissance à deux chiffres. Positionnement porteur, diversification ciblée et quasi 100% du CA à l’export sont au cœur de la stratégie gagnante de Tridem, qui envisage de devenir leader sur son marché à l’horizon 2015.

 

A quelques semaines de la livraison de l’extension de son site d’Escalquens (7100 m2 au total), Tridem Pharma affiche une actualité chargée. L’entreprise a en effet créé, en septembre, une division dermo-cosmétique et a racheté début octobre la marque et la gamme de produits Vegebom et annonce simultanément démarrer son activité sur l’Afrique noire anglophone. Tridem était également nominée il y a quelques semaines pour le Prix régional de l’Entrepreneur de l’Année 2012 décerné par Ernst & Young et le magazine L’Entreprise, prix déjà reçu en 2011 dans la catégorie Entreprise Internationale ! Avec plusieurs contrats signés en 2011 et 2012 avec de grands laboratoires tels que Astra Zeneca, Merck Serono ou Johnson & Johnson Beauté, le groupe poursuit donc sa croissance réfléchie, mais à deux chiffres depuis plusieurs années. Une croissance qui devrait se poursuivre au vu des évolutions stratégiques récentes, dont le financement est assuré par l’ouverture du capital à deux fonds d’investissements fin 2011. :

 

Diversification stratégique et croissance à deux chiffres

 

Historiquement positionnée sur les services à l’export pour l’industrie pharmaceutique et focalisée sur l’Afrique sub-saharienne francophone, Tridem Pharma a été créée en 1986 sur ce créneau original né de l’expérience du trio fondateur, d’où le nom de Tridem. Désormais deux aux manettes, les dirigeants actuels ont développé une offre de prestations globale, allant de la visite médicale à la distribution en gros de médicaments ou encore l’exploitation d’AMM en passant par le marketing et le règlementaire. Trois filiales structurent cette gamme complète de services, jugée unique sur le marché : Tridem Promo, Tridem Distri et BεO. Surfant sur la notoriété acquise, Tridem se diversifie aujourd’hui vers la dermo-cosmétique, en réponse à l’émergence en Afrique d’une classe moyenne dont le pouvoir d’achat s’oriente vers les produits de confort. Végébom, déjà connu en Afrique, ouvrira, paradoxalement, les portes du marché français à Tridem, qui vient de recruter un chef de division à Abidjan et un chef de produits pour la France. Si 35 personnes sont basées au siège, à Escalquens, Tridem emploie quelque 350 collaborateurs et a ouvert quinze bureaux dans vingt pays d’Afrique de l’Ouest et Est et de l’Océan Indien dans lesquels le groupe est actif ; un chiffre qui devrait augmenter avec le démarrage cet automne de l’activité au Ghana, pays-pilote pour déployer Tridem en Afrique noire anglophone.

L’avenir, Tridem le conjugue donc sous le signe de la diversification sectorielle et géographique tout en restant fidèle à la qualité et la transparence du reporting et à son ancrage territorial. Si l’enracinement midi-pyrénéen n’est pas forcément un avantage, les expéditions en gros se faisant par bateau, «ce qui est important, c’est la spécialisation des compétences et les compétences sont ici. Nos perspectives à quinze ans sont toujours toulousaines !» rappelle Gérard Baylé, PDG du groupe. Par contre, c’est dès 2015 que le cofondateur de cette entreprise de croissance envisage de passer les 100M€ (70M€ en 2012) de chiffre d’affaires. Avec une ambition : rester (et grimper…) dans le trio de tête des prestataires export sur cet Eldorado africain. A Escalquens, comme le dit le slogan de l’entreprise, «L’Homme est notre force, le Monde notre culture». :

 

Alexandra Foissac

 

Plus d’informations : www.tridem-pharma.com



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.