Trésor toulousain: La fresque de marbre des Ponts Jumeaux

Le port de l’embouchure est, avec le port Saint Sauveur, un des rares ports fluviaux de la ville rose. L’endroit assure la confluence de trois canaux, le canal latéral, le canal du Midi et celui de Brienne. A l’origine, seuls les canaux du Midi (anciennement canal royal du Languedoc) et le canal de Brienne s’y rejoignaient, permettant ainsi d’éviter les dangers de la navigation sur le fleuve si capricieux qu’est la Garonne. Le canal latéral ou des Deux mers fut, lui, creusé mi 19e. Un bas-relief de marbre blanc de Carrare orne la partie entre les deux plus anciens canaux. Réalisé entre 1772 et 1775 par le sculpteur toulousain François Lucas, l’œuvre initialement prévue en pierre, mesure 15 mètres de long sur 4 mètres de haut. La sculpture présente trois figures dites allégoriques. Au centre, une femme au bras tendu représentant la province du Languedoc pointe de son doigt la direction de l’autre canal tout en tenant de sa main gauche un gouvernail. A sa gauche, une jeune femme tenant une corne d’abondance et encourageant une paire de bœufs au labeur représenterait la nourricière Garonne. A droite, un homme, dont le visage a disparu, incarne le plus ancien canal. Maints autres détails sont observables de plus près, comme le bateau et sa voile, les toits de Toulouse surplombant deux personnages creusant avec vigueur du côté droit ou encore sur la partie haute du côté gauche les sillons gravés dans le marbre personnifiant les cimes pyrénéennes.

 

Marie-Agnes Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.