Trésor toulousain: Germaine Chaumel, photographe toulousaine

Toulouse recèle bien des trésors, nous le savons. En voici un, peut-être un peu inattendu ou inhabituel, qui mérite cependant toute notre attention : l’Espace EDF Bazacle présente sous la forme d’une exposition, l’œuvre et le talent indéniable de Germaine Chaumel (1895-1982), l’une des premières femmes photoreporters de son époque. Touche à tout, et d’une insatiable curiosité, elle travaille à la fois la photo reportage, le cliché de mode et l’image artistique. Son travail livre le témoignage de toute une époque, de tout un pan de l’histoire de la ville de Toulouse. Au total, 10 000 négatifs de reportages et autant de photos studio ou portraits constituent son héritage. Une œuvre colossale. A l’occasion du 30ème anniversaire de sa mort, la ville de Toulouse et l’Espace EDF Bazacle, en collaboration avec la galerie du Château d’eau lui rendent hommage par une exposition exceptionnelle. 250 négatifs ont été tirés pour l’événement. Découvrir Toulouse durant l’entre deux guerres, les championnats sportifs  de l’Armée de l’Air en 1941, la grève générale de 1938, des images de la libération de la ville  le 21 août 1941… Autant de clichés uniques et inédits exposés à l’Espace EDF Bazacle jusqu’au 24 février prochain. L’entrée est gratuite.

 

Marie-Agnes Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.