Transports en commun; Tisséo distingué pour sa qualité

Le partenaire des transports de l’agglomération toulousaine vient de recevoir la certification NF Service, qui récompense une démarche qualité, pour six lignes de bus et les deux rames de métro, soit 80 % de la fréquentation. Et de nouveaux projets censés améliorer le quotidien des usagers sont dans les tuyaux pour 2010.

 
Les Toulousains ne ressentiront certainement aucun changement alors que Tisséo vient tout juste de recevoir un joli diplôme distinguant la qualité de service des transports de l’agglomération. Une nouvelle certification qui récompense le travail fourni en direction des usagers sur les lignes de bus 2, 8, 16, 22, 38, 72 et les lignes A et B du métro : «Nous avons répondu à des critères d’accueil, de propreté, de disponibilité des équipements, de confort et de taux de charge. La régularité et la ponctualité des véhicules ont fait la différence», explique Stéphane Coppey, président de Tisséo.
La reconnaissance de ces lignes correspond à 80 % des voyages sur le réseau et Tisséo se félicite également de la certification de ses agences commerciales : «Nous avons su répondre aux engagements et mettre l’usager au cœur du système. Le travail de certification des agences commerciales a demandé du temps et de l’implication de la part de clients mystère chargés de tester la tenue des agents et la fiabilité des informations transmises», confie Laurent Lieutaud, directeur qualité de Tisséo.

 

99,5 % de ponctualité

Le partenaire des transports de l’agglomération a, selon Stéphane Coppey, bénéficié de la mise en service des lignes Tempo qui offrent un meilleur cadencement en heures de pointe. Le président de Tisséo envisage d’étendre ce dispositif à toutes les lignes du réseau et travaille déjà sur de nouveaux projets, comme la priorité des transports aux feux rouges. Autre préoccupation, l’aménagement des voiries pour des bus en site propre sur des zones sensibles comme la route d’Espagne, le faubourg Bonnefoy, la route de Paris ou la route de Seysses : «La maison où tout va bien n’existe pas !», plaide Stéphane Coppey. «Nous proposons déjà 99,5 % de ponctualité sur l’ensemble du réseau. Certaines lignes sont difficilement modifiables, comme la 65 à Tournefeuille. Sur la ligne 64 qui va à Colomiers, nous allons avec le Grand Toulouse améliorer la desserte d’Airbus afin d’augmenter le taux de ponctualité actuellement de 55 %.»

 

Des bus sur la rocade

D’ici 2010, Tisséo prévoit de lancer son système SAEIV (Système d’Aide à l’Exploitation et à l’Information Voyageurs), fonctionnant à partir du GPS pour informer en temps réel les usagers sur l’état du réseau. «Les informations pourraient apparaître sur des poteaux d’arrêt, les bandeaux lumineux à l’intérieur des bus ou sur les téléphones portables», précise le président. Autre innovation prévue pour 2010, la création de voies dédiées aux bus sur les rocades : «Un groupe de travail comprenant les ASF, la DDEA (Direction Départementale de l’Equipement et de l’Aménagement) et les Conseils Général et Régional planchent actuellement sur le problème que représentent les échangeurs. Mais dès le 1er janvier prochain, nous souhaiterions mettre en service deux lignes express au départ de l’aéroport de Blagnac en direction de Basso Cambo et Labège.» Enfin, Tisséo annonce l’accessibilité complète des bus aux personnes à mobilité réduite pour 2015, date à laquelle la totalité du parc aura été renouvelé. En attendant, et si les collectivités locales ne prennent pas le train de la mobilité, Stéphane Coppey prévoit la création d’un service de substitution pour les personnes handicapées physiques. Après la reconnaissance des 6 lignes de bus et des 2 rames de métro et grâce à tous ses nouveaux projets, Tisséo espère certifier l’ensemble de son réseau d’ici quatre ans.

Sophie Orus


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.