Toute la Catalogne en fête à Toulouse

Jusqu’au 31 mai prochain, la Catalogne pose ses valises à Toulouse
et propose toute une série de manifestations hautes en couleurs afin de valoriser le tourisme de l’autre côté des Pyrénées.

 
Avoir en commun une chaîne de montagnes crée forcément des liens. Mais c’est pour les renforcer encore davantage que la Catalogne et Midi-Pyrénées se sont rapprochées au sein de l’Euro-région Pyrénées-Méditerranée, créée le 29 octobre 2004. «En dépit de notre proximité géographique, la Catalogne a toujours considéré qu’elle était très méconnue en Midi-Pyrénées et vice-ver-sa» explique David Miró, Délégué en France du tourisme de la Catalogne. Car notre région et la Catalogne partagent bon nombre d’autres points communs qu’elles ont décidé de valoriser : «En effet, il y a d’abord les Pyrénées que nous considérons plus comme un atout partagé que comme une frontière. Et des produits qui se ressemblent, la gastronomie par exemple…» précise David Miró.

 

Les deux entités régionales ont ainsi mis en place un partenariat dont l’objectif premier est la promotion touristique qui devrait aboutir d’ici trois ans à la création et à la promotion de quatre thématiques vers des marchés lointains : culture et tourisme religieux – gastronomie – tourisme scientifique et industriel – nature et loisirs actifs. «Face à la crise internationale, il est dans notre intérêt de pouvoir nous allier. Ce partenariat va, je pense, changer la réalité touristique de nos deux régions» poursuit David Miró. Une même opinion qu’avait émise Martin Malvy, Président de la région Midi-Pyrénées : «Plus de 20 000 espagnols dont une majorité de Catalans vivent en Midi-Pyrénées et près du double de Français ont choisi de résider en Catalogne. Les domaines d’excellence de nos deux territoires sont complémentaires. Nos préoccu­pations sont souvent de même nature. Dans un monde toujours plus concurrentiel et une Europe toujours plus vaste, Catalogne et Midi-Pyrénées doivent envisager l’avenir ensemble. Que ce soit en termes de recherche, de développement économique, d’environne­ment, d’enseignement supérieur, de tourisme ou de culture, notre intérêt consistera, de plus en plus souvent, à nous rapprocher.»

 

Dès la semaine dernière, les Toulousains ont donc pu commencer à découvrir place du Capitole les charmes et les richesses de la Catalogne (voir programme des futures manifestations en encadré). Avant d’aller sur place se rendre compte… Il faut environ 4 heures pour aller de Toulouse-Barcelone par l’autoroute. «Par avion, ce serait plus rapide» lance David Miró. «Il y a eu la liaison Barcelone Toulouse du temps de l’Aéropostale. Pourquoi ne pas la récupérer ?»… Pour les retardataires, pas de panique, les festivités continuent dans toute la ville rose jusqu’au 31 mai.

 

Claire Manaud



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.