Tour du monde à vélo: Il roule pour les enfants de Bousquairol

Ce samedi 9 mars, Marcel Joffard démarre à 65 ans son tour du monde à vélo Place du Capitole à 8h30. Une aventure inédite de 65 000 km, prévue sur trois ans, dont les bénéfices iront aux Enfants de Bousquairol, association d’aide aux enfants handicapés située à Villeneuve Tolosane.

Marcel Joffard termine ses préparatifs. Sur la table de son salon, la trousse à pharmacie et des aliments sous vides attendent de trouver place dans la petite valise ouverte sur le sol. Moins de cinquante kilos de bagages pour trois ans de voyage, qui dit mieux ! Cet ancien de Thalès n’en est pas à son coup d’essai. En 2009, il effectue le tour de Corse et de Sardaigne au départ de Toulouse, soit 3 122km en vingt-cinq étapes. Puis en 2010, le cycliste s’aventure outre Atlantique sur un itinéraire qui lui permet de traverser dix provinces canadiennes et sept Etats américains. Les 12 202 km parcourus et les vingt kilos perdus lui permettent déjà de récolter pour les enfants de Bousquairol la somme de 4 000€. Malgré l’imminence de son nouveau départ, Marcel Joffard est calme et serein. Il lui tarde néanmoins de partir, « de rencontrer le plus grand nombre de cultures » explique-t-il. Pour ce périple, l’adhérent du Pinsaguel Cyclo-Club a bien l’intention de profiter de l’expérience un   maximum : « je veux prendre le temps, ce sera probablement mon dernier grand périple. J’ai même prévu de faire une croisière dans l’Antarctique», où il sera à peu près à mi-parcours. « J’aime bien les grandes lignes droites ! » affirme-t-il en nous montrant une carte, c’est pour cela que dans son itinéraire, il emprunte plusieurs grandes « routes » : la route de la soie, la route de l’oncle Hô, la Carretera Australe au Chili, la transaméricaine et la légendaire route 66 aux USA.

 

Un cyclo-globe-trotter humaniste

Pour ce voyage, Marcel Joffard est en partenariat actif avec le Lions Club International de Portet-sur-Garonne. Véritable chaîne caritative mondiale, le Lions Club lui permettra de trouver des relais, de récolter des fonds pour les enfants de Bousquairol partout dans le monde. Un autre partenariat, médiatique celui-ci, avec TLT qui diffusera mensuellement de ses nouvelles. Le cycliste n’a rien négligé. Pour les visas, il les demandera dans chaque pays précédent pour éviter l’écueil d’un parcours figé ou des impératifs. Car comme il l’a déjà expliqué, Marcel Joffard veut prendre son temps. A son retour, son passeport sera auréolé de trente-neuf coups de tampon différents ! Durant ces trois années, l’aventurier toulousain communiquera de partout où il le pourra, via son blog ! Des enfants d’écoles de la région toulousaine, de Boulogne sur Gesse, des USA, du Canada suivront son périple et échangeront avec lui par mail : « Je vais me laisser porter par les rencontres. Parfois les gens m’invitent à manger, à dormir. Sinon j’ai ma tente, je vais au camping. Je ne serai pas le seul Français sur les routes, ils sont actuellement huit à vélo sur la route de la soie, on se retrouve en se donnant rendez-vous par mail ». Nul doute que le cyclo-globe-trotter ira au bout, écrasera les pédales et aura la bise !

Marie-Agnès Espa

Liens utiles :

Pour suivre le tour du monde de Marcel Joffard ou faire un don

http://31vinso.com

Plus d’info sur Les enfants de Bousquairol

http://www.parentsamisenfantsbousquairol.asso.fr/

Plus d’info sur Pinsaguel Cyclo-Club

http://www.pinsaguel-cycloclub.fr/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.