Toulouse, pionnière de la web-réalité ?

Ce drôle de concept a déjà fait couler beaucoup d’encre. La ville rose est en passe de devenir le lieu de vie de la nouvelle star du web… C’est en tout cas de cette manière que la société de production H24 amène son projet. Focus sur une émission en passe de nous présenter la future « Nabilla locale ».
« La première héroïne de « web-télé-réalité » sera Toulousaine ! », lance un représentant de H24 production. Cette société encore inconnue au bataillon réunit pourtant quelques têtes pensantes ayant œuvré au succès d’émissions telles que La nouvelle Star, Le loft ou encore la Star Academy.  Et cela fait déjà quelques semaines que la belle équipe de neuf personnes s’échine à trouver sa nouvelle vedette. « Le recrutement s’est effectué par annonce média, sur les réseaux sociaux et distribution de tracts. » Une soirée organisée au Studio One aura également permis à quelques jeunes filles de faire leur premier pas devant l’objectif… Jusqu’au 7 juillet, ce sont donc pas moins de 550 jeunes Toulousaines qui ont candidaté à un casting bien particulier : « Pendant plusieurs semaines, une jeune Toulousaine dévoilera sa vie, en direct, devant les internautes. » A ce jour, la sélection est en cours, une quarantaine de jeunes filles ont déjà été sélectionnées, pour un verdict final en septembre.

 La web-réalité sera diffusée 7j/7 et quasi 24h/24

Le concept, qui n’existe nulle part ailleurs, se rapproche de certains programmes comme par exemple de cette émission diffusée à la télévision à la rentrée et qui fait déjà beaucoup parler d’elle : « Nabilla, Dynastie Reality » est un programme similaire, mais à l’inverse de notre projet, il ne sera pas en réel direct. Le concept même de télé-réalité en France est en fait jusqu’à présent de tout sauf de la « réalité ». Tout est mis en scène et monté.  » H24 entend donner une nouvelle idée plus honnête et transparente d’un concept télévisuel déjà en passe de s’essouffler. Mais pour la transparence, il reste du chemin à parcourir car la société de production fait bien des mystères : « Tout doit pour l’instant rester confidentiel, du quartier de résidence de notre héroïne aux détails du projet. » Une chose est sûre,  H24 ne fait pas les choses à moitié : la web-réalité sera diffusée en direct 7 jour sur 7 et presque 24 heures sur 24 (selon la réglementation CSA). Quant à la ville rose, elle sera aussi la star de ce programme : « Il va durer trois ou quatre mois et filmé très largement à Toulouse. C’est l’une des villes étudiantes les plus dynamiques de France et son décor est magnifique. : Tous les paramètres sont réunis pour faire un bon programme. »

 La « vraie» vie des autres

Les critères du casting étaient clairs : avoir entre 18 et 26 ans, être décontractée devant la caméra et entière : « Nous souhaitons mettre en avant une personne dynamique et avec du cœur, une jeune femme pétillante, qui aime être filmée et qui souhaite devenir l’héroïne de cette nouvelle « série-réalité’ toulousaine. » Une « mademoiselle tout le monde » en quelque sorte, bien qu’avec une bonne dose de charisme : « Notre intérêt est de trouver la personne qui portera cette production audiovisuelle par sa personnalité. » Les caméras relateront « en toute simplicité » la vie de tous les jours de la vedette de ce programme, elle sera libre de ses mouvement dans la ville tout en étant suivie par une caméra y compris à l’extérieur. H24 est absolument clair sur le sujet : « Contrairement aux télé-réalités existantes, il n’y aura pas de scénario prédéfini, pas de jeux ni de jeunes fêtards enfermés dans un loft, pas de secrets à trouver. La vedette du programme ne sera pas filmée dans son intimité. L’expression TV réalité est souvent mal vue, et pour cause. Nous, on souhaite revenir à la base : la vraie réalité. Notre émission va retransmettre des aventures du quotidien, sans montage vidéo. C’est comme un reportage sur la vie de la personne qui sera choisie, ce n’est pas du voyeurisme. » Pourtant l’exhibition, elle fait recette : l’heureuse élue bénéficiera de nombreux avantages durant le temps de l’émission, elle sera relogée dans un luxueux T3 du centre-ville, défrayée pour sa nourriture, son forfait téléphonique et recevra une rémunération pour sa participation au tournage. Le budget attaché à ce projet est encore en discussion avec plusieurs partenaires nationaux, il n’est pas encore arrêté, mais « ils sont nombreux à vouloir faire partie de l’aventure… » Les premières diffusions sont prévues pour le début d’année 2014.

Aurélie Renne



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.