Toulouse : inauguration de la Maison pour la science Midi-Pyrénées « La science doit redevenir un objet de passion »

Jeudi 13 février, la ministre de la Réussite éducative George Pau-Langevin est venue à Toulouse inaugurer la Maison pour la science en Midi-Pyrénées, un lieu destiné aux professeurs qui souhaitent compléter leurs connaissances scientifiques. Situé sur le site du campus de Rangueil, c’est la quatrième Maison pour la science de France.

« La Maison pour la science s’inscrit dans une tradition humaniste. Ce sera le lieu du lien, un espace de rapprochement entre la communauté éducative et le monde scientifique. Cette Maison s’inscrit aussi dans le combat que nous menons pour l’égalité des chances » a déclaré George Pau-Langevin, ministre de la Réussite éducative lors de l’inauguration, le 13 février 2014, de la Maison pour la science en Midi-Pyrénées. Implantées au cœur de grandes universités, ces structures sont nées en 2012 avec pour vocation d’aider les enseignants à faire évoluer leurs pratiques d’enseignement des sciences. Comme l’explique Bertrand Monthubert, président de l’Université Toulouse III Paul Sabatier « 80% des professeurs des écoles ne sont pas issus de formations scientifiques. La science doit redevenir un objet de passion. Les filières d’avenir sont dépeuplées». Il existe actuellement quatre Maison pour la science en France : en Alsace, Auvergne, Lorraine et Midi-Pyrénées. Neuf autres sont en cours, notamment en Aquitaine, Bretagne, Centre, Nord Pas-de-Calais…

« Des sciences pour tous, à l’école et au collège »

Ces structures proposent aux enseignants des ateliers scientifiques dans de nombreux domaines qui permettent, à ces derniers, par exemple de découvrir des expériences à reproduire avec leurs élèves. Marie-France Barthet, présidente de la Communauté d’universités et d’établissements « Université de Toulouse » raconte « Ce fut la volonté de l’académie des Sciences de créer ces maisons pour la science. Sur Toulouse et Midi-Pyrénées, cette maison est le fruit de nombreux partenariats. » Ce projet est mis en œuvre par la Fondation « La main à la pâte » dont le président Pierre Léna exprime son ambition première: « des sciences pour tous, à l’école et au collège ». Ce dernier énonce une phrase d’Albert Einstein qui subsume l’état d’esprit de la démarche « Je n’ai pas d’obligation plus pressante que celle de devenir plus curieux ». Pour Jean-François Bach, Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences, « les Maisons pour la science permettent, si besoin en est, de mettre en évidence la beauté de la science. » Au cours de son discours, la Ministre rappelle que « Le savoir scientifique n’est jamais un acquis ou une rente. C’est un effort qu’il faut poursuivre inlassablement et un objet que les savants recherchent sans relâche. L’histoire du progrès scientifique nous enseigne que la connaissance du monde est toujours un projet en devenir, qu’elle n’avance que par la rectification de vérités que l’on croyait une fois pour toute établies. Par ces Maisons pour la science on peut, à la fois favoriser la formation continue des professeurs et leur permettre un développement professionnel tout au long de leur carrière ». Le budget alloué à la Maison pour la science en Midi-Pyrénées est de 2.25 M€ sur 5 ans.

Plus d’infos : maisons-pour-la-science.org

Maison pour la science :

http://www.fondation-lamap.org/

[imagebrowser id=104]

Marie-Agnès Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.