Toulouse grossit de 100 000 habitants en trente ans

Selon la dernière étude de l’Insee, Midi-Pyrénées a gagné 580 000 habitants dont plus de la moitié dans l’agglomération toulousaine. Mais l’Institut fait également le point sur le prochain recensement de la population qui doit débuter ce jeudi.

Il y a 447.000 habitants à Toulouse aujourd’hui. Entre 1982 et 2011, la ville rose est « la commune de France qui connaît la plus forte augmentation de population devant Paris et Lyon » constate Jean-Philippe Grouthier, directeur régional de l’Insee. Autre chiffre éloquent que rapporte l’institut : l’agglomération toulousaine a elle, «gagné» 300 000 habitants en l’espace de trente ans, ce qui donne un total de 900 000 habitants en 2011. En revanche, Toulouse intra-muros perd mille habitants par an, (2000 aujourd’hui contre 3000 auparavant) : « Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de retour de populations en centre-ville. Mais entre 2006 et 2011, le mouvement d’étalement urbain l’emporte massivement sur le mouvement de retour en centre-ville » explique JP. Grouthier.

En parallèle de cette étude, l’Insee fait également le point sur le recensement de la population qui doit débuter ce 16 janvier. « Peu de nouveautés cette année sur la collecte » précise JP. Grouthier, « on se prépare de plus en plus à basculer sur la possibilité de répondre par Internet.» En Midi-Pyrénées, elle se poursuivra jusqu’au 15 février dans les communes de moins de 10 000 habitants, et jusqu’au 22 février pour celles de dix mille et plus.

Claire Manaud

www.le-recensement-et-moi.fr



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.