Tisséo, bilan 2012 et nouveauté: La LMSE entre en piste !

Les Toulousains et plus largement les habitants de Toulouse Métropole, font de plus en plus la part belle aux transports en commun. En 2012, la fréquentation du réseau Tisséo a augmenté de 5%. Côté actualité, la mise en service de la Liaison Multimodale Sud Est approche à grand pas, des aménagements qui désengorgeront un bon quart de la métropole.

 

115,6 millions de déplacements en 2012, un nombre qui donnerait presque le vertige ! Les transports en commun sont de plus en plus empruntés sur l’agglomération toulousaine. Depuis la mise en service de la ligne B fin 2007, la fréquentation du réseau a augmenté de 28%. En cinq ans, les fréquentations de différents modes de transport en commun ont connu une croissance significative : pour les bus et le tramway +40% et pour le métro +24% (+16% pour la ligne A et +36% pour la ligne B). La fréquentation moyenne annuelle du réseau par habitant est passée de 99 déplacements à 123 déplacements par habitant. Pour sa part, la ligne tramway 1, atteint quelque 21 000 voyages quotidiens au dernier trimestre 2012, une progression de 15% de la fréquentation. Ces chiffres placent la fréquentation du réseau toulousain en quatrième position du classement national après Paris, Lyon et Lille. Une politique tarifaire incitative, un réseau de plus en plus structuré, le manque de stationnement et les difficultés de circulation en centre-ville sont autant d’éléments explicatifs de cette tendance.

 

Le Sud Est va-t-il respirer ?

 

L’ouverture de la Liaison Multimodale Sud Est approche. Les aménagements pour favoriser la desserte bus sur le secteur sont en cours de finalisation, la mise en service est prévue le 11 mars prochain. Cette  toute nouvelle voie bus permettra de relier Ramonville à Saint-Orens, via le complexe scientifique de Rangueil. C’est toute l’organisation de la zone qui est revue et corrigée pour fluidifier le trafic à l’intérieur de la ville rose comme à l’extérieur, sur les communes de Saint Orens, Labège par exemple. La LMSE aura un impact sur les habitudes des habitants des quartiers de Montaudran, de La Terrasse, de La Plaine ou encore de La Côte Pavé, car le projet redéfinit les lignes de bus desservant ces quartiers. La ligne 10 par exemple ne bifurquera plus par Gonin mais poursuivra son parcours jusqu’à Malepère depuis le Cours Dillon ou encore la ligne 37 qui reliera les deux lignes de métro : Jolimont et Ramonville. L’axe aménagé s’étend sur près de 5 km, du métro Ramonville à la ZAC Malepère à Saint Orens et comporte onze stations. Neuf lignes de bus transitent sur la LMSE, partiellement ou entièrement. Les bus ont leur voie sur le parcours et la priorité leur est donnée grâce aux feux, ce qui améliore considérablement la régularité et le temps de transport.

Un investissement de 60 millions d’euros, supporté à 60% par Tisséo et à 40% par Toulouse Métropole qui assure une possible desserte transport en communs pour 300 entreprises et 35 000 étudiants.

 

Marie-Agnes Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.