Taxis touristiques toulousains; En route vers l’histoire

Le vieux Toulouse et le Toulouse industriel. Deux circuits personnalisés que proposent les Taxis touristiques toulousains. Pour une première approche de la ville originale et pratique.

 
«Notre intérêt est que les gens soient contents d’avoir vu Toulouse. Notre but est qu’ils aient envie d’y revenir, car c’est une ville riche en patrimoine». Stéphane Abeilhou est coordinateur auprès des groupements de taxis* qui adhèrent au principe des taxis touristiques toulousains. Il y a une dizaine d’années, ce chauffeur qui a déjà à l’époque plus de quinze ans de métier au compteur, passe la vitesse supérieure et se lance dans l’aventure touristique. «Notre clientèle est principalement une clientèle d’affaires, pressée, qui ne reste sur Toulouse qu’à peine quelques heures. Et on s’est rendu compte que malgré leur bref passage, ces personnes, devant la beauté de la ville, étaient curieuses de la connaître un peu plus.» Mais comme le reconnaît volontiers Stéphane Abeilhou, ces pros du volant, amoureux de leur ville au point de s’en considérer comme les ambassadeurs, ne sont ni professeurs d’Histoire, ni guides conférenciers. A chacun son métier. «Ne connaissant pas l’historique de Toulouse, on s’est rapproché de la Mairie qui nous a dirigés vers l’Office de Tourisme. Là, nous avons rencontré une dame remarquable, Madame Sonia Ruiz. Grâce à une formation qu’elle nous a dispensée, nous avons pu approfondir nos connaissances du patrimoine historique toulousain.» Suite à cela, chaque élève taxi a passé un examen afin de pouvoir être agrée.

Ludique et pagnolesque

Les Taxis touristiques toulousains (ils sont une dizaine de voitures opérationnelles aujourd’hui) proposent deux circuits : le premier d’1h15 qui se concentre sur la vieux Toulouse. Le deuxième, d’une durée de 2h, qui allie Histoire et Industrie : «Nous amenons les gens voir le site d’Airbus ou encore la Cité de l’Espace» explique Stéphane Abeilhou. Et pour éviter malgré tout que les chauffeurs «ne racontent pas de bêtises», la Mairie de Toulouse et l’Office de Tourisme leur ont enregistré sur CD (en anglais, allemand, espagnol, italien et japonais) des commentaires officiels. Mais cela n’empêche pas Stéphane et ses collègues «d’en rajouter», avec de surcroît, la bonne humeur qui les caractérise : une anecdote par-ci, une histoire, bien actuelle celle-là, par-là, «sur les coutumes, la gastronomie, les étudiants, l’art de vivre à la toulousaine… ça devient pagnolesque et ça donne un petit plus, ludique dirais-je presque, au circuit» plaisante Stéphane Abeilhou, à qui il prend soudain l’envie d’en raconter une petite… pour la route bien sûr ! «Savez-vous pourquoi dans le vieux Toulouse, certaines plaques de rues sont jaunes et d’autres blanches ? Parce qu’avant les gens ne savaient pas lire et la couleur leur indiquait s’ils étaient perpendiculaires ou parallèles à la Garonne. Cette astuce leur permettait de se guider. C’est fabuleux ! Comme quoi, nos anciens n’étaient pas bêtes !»
Les Taxis touristiques toulousains peuvent emmener jusqu’à 6 passagers par visite. “Sur le pont” de jour comme de nuit, ils proposent également des balades nocturnes. Possible rendez-vous pour le point de départ à l’Office de Tourisme mais aussi à l’endroit de son choix. Pratique pour un Toulouse by night original.

* Les Capitole Taxis – La Toulousaine de Taxis –
les Radios Taxis Toulousains.

Claire Manaud

Tel : 05 61 11 02 22 Office de Tourisme


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.