Solidarité; Un Marocain au chevet de son pays

Depuis une dizaine d’années, Mohamed Benaissa, retraité toulousain, met sa philanthropie au service de son pays : le Maroc. Financée par sa seule retraite, son association “Entraide humanitaire, Toulouse Midi-Pyrénées”, aimerait pouvoir fournir des ambulances aux hôpitaux marocains.

 
Tous les mois, cette association au grand coeur dont le Journal Toulousain est partenaire envoie par containers, fauteuils roulants, lits médicalisés, et autres matériels médicaux. «Les hôpitaux ne savent souvent pas quoi faire de leurs anciens matériels. Je leur propose une solution pour s’en débarrasser. Ce sont des appareils qui ont seulement 2 ou 3 ans, pour le Maroc c’est du quasi neuf.»
Mohamed Benaissa espère que son prochain voyage dans le Moyen Atlas lui permettra de fournir des ambulances. «Certains villages sont à 75 km de toute assistance médicale. Il faut parfois 3h de marche ou 2h30 à dos d’âne pour être soigné. Avec des ambulances, l’accès serait plus facile et surtout plus rapide, permettant par exemple à des femmes enceintes d’accoucher dans des conditions convenables.»

 


Ne recevant aucune aide de quelconque organisme, l’action de Mr Benaissa n’est possible que grâce aux dons que lui font particuliers et établissements de santé. Ainsi, 16 appareils à dialyse, rares au Maroc car trop coûteux, partiront dans le prochain container.
«Il arrive que les hôpitaux m’envoient une liste des matériels dont ils ont besoin et j’essaye de répondre à leurs attentes. Mais je ne peux envoyer que ce que l’on me donne, je ne peux pas acheter directement le matériel. On peut estimer qu’en moyenne, 8 containers sont envoyés par an, chacun nous coûtant environ 2 800 €.»
Une action comme celle-ci se doit d’être soutenue. Si vous possédez du matériel médical dont vous ne savez que faire, rappelez-vous que quelqu’un sait comment les utiliser.

Laure Basterreix
Eva Larand


Pour toutes informations supplémentaires
ou pour faire parvenir vos dons,
contactez le Journal Toulousain, partenaire de l’association.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.