Soirée événementielle ADEC-NS ; Pourquoi l’Ouzbékistan ?

L’an dernier, dans le cadre d’échanges internationaux qu’encourage l’ADEC-NS, l’Agence de Développement Economique et Culturel Nord-Sud a accueilli un étudiant ouzbek. Il nous a parlé de son pays. Eveillant ma curiosité, je m’y suis rendu à titre personnel avec mon épouse lors d’un voyage d’agrément. Des relations avec Monsieur l’Ambassadeur ont vu le jour, se sont développées à tel point qu’elles sont devenues très amicales et très professionnelles, d’où sa présence ce 28 janvier parmi nous. Nous avons généralement une idée assez vague de l’Ouzbékistan. Où est-ce ? Quelle est son histoire, son actualité ? Peu de gens peuvent répondre à ces questions. Nous avons découvert un pays aux multiples facettes, au passé culturellement riche.

 
L’Algèbre, l’astronomie, la médecine moderne, ont pris conscience ici…

D’Alexandre le Grand aux Tsars de Russie en passant par Tamerland, ce pays a été influencé par les plus grandes civilisations. Des esprits universels se rattachent à ce pays : Al Biruni, astronome qui a construit le premier globe de la Terre, Ulugh Bek, monarque éclairé et astronome, Al Firgani, astronome qui a donné son nom à la vallée fertile de Fergana, ou le plus connu d’entre eux, Avicenne, célèbre médecin, philosophe, l’auteur du Canon de la médecine. Sans oublier Musa Al Khoresmy qui a introduit le premier le concept de l’algèbre, les décimales ainsi que l’utilisation du zéro. La renommée d’Al Biruni, d’Al Firgani et d’Avicenne est telle que 3 cratères de la Lune (respectivement 77, 20 et 74 km de diamètres) ont été baptisés de leurs noms. Ceci pourrait intéresser notre ami spationaute, Philippe Perrin ! Ses villes antiques de Boukhara Samarkand et Khiva se situant sur la Route De la Soie constituent depuis des siècles de véritables carrefours commerciaux et culturels.

 


Des richesses
insoupçonnées

Aujourd’hui, avec ses 27 millions d’habitants et outre les richesses historiques et culturelles, ce pays dispose d’un vaste potentiel économique, dans les domaines de l’énergie (gaz, pétrole), des minerais (or, uranium) ou encore de l’agriculture ; autant de points sur lesquels la France et l’Ouzbékistan sont en mesure de collaborer, et nous nous en sommes aperçus au cours de visites à des entreprises et à la CCI. Mais plus important encore, l’Ouzbékistan témoigne d’un grand amour pour notre pays et notre langue : les personnalités ouzbeks invitées de l’ADEC-NS se sont exprimées en français et il existe plus de 4 000 établissements scolaires qui enseignent le français. En effet, afin de mieux cerner ce pays passionnant, l’ADEC-NS a eu par conséquent l’honneur de recevoir SE Bakhromjon Aloev, Ambassadeur d’Ouzbékistan en France et trois de ses collaborateurs qui ont un aperçu de Toulouse et de sa région puisque leur compagnie aérienne nationale a négocié l’achat de 10 airbus chez EADS. Diplômé à la fois des Instituts de Langues Etrangères de Tashkent, de Moscou et de Paris, M. Aloev débute sa carrière en tant que chercheur scientifique à l’Université de Moscou puis professeur de français à Tashkent. Entre 1995 et 1999, il voyage entre l’Ouzbékistan au sein du Ministère des Affaires Etrangères et l’Europe en qualité de Troisième Secrétaire à l’Ambassade d’Ouzbékistan en France, puis Premier Secrétaire à l’Ambassade d’Ouzbékistan en Belgique. En 1999, il est nommé à la tête de la Direction pour la coopération avec les pays de la Communauté des Etats Indépendants et de la Russie, au Ministère des Affaires étrangères. Enfin en 2008, il revient en France en qualité d’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire d’Ouzbékistan. Précisons qu’il assume également les fonctions d’Ambassadeur d’Ouzbékistan au Portugal.

Gilbert Salinas
Président de l’ADEC-NS
BP 24219
31432 Toulouse Cedex 4
T +33 971 315 436
F +33 5 61 39 89 34


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.