[Shop'n saveurs] La Petite Ménagerie, La cantine de poche exotique

La Petite Me╠ünagerie (25-05-2016)┬®franckalix-9

SAVEURS. Un nouveau restaurant, la Petite Ménagerie, ouvre ses portes en plein cœur du quartier Saint-Cyprien. Deux sœurs sont à l’origine de cette enseigne de ‘’street food’’, qui propose une cuisine familiale et populaire d’inspiration vietnamienne.

Par Antoine Vergnaud

 

« Dans les pays d’Asie, ainsi qu’en Amérique du Sud, il y a beaucoup de vendeurs de rues qui fonctionnent toute la journée et servent leurs clients en petites portions. C’est un peu de ce fonctionnement qu’on s’est inspirées », indique Uyen Le Minh, la gérante. La femme de 36 ans, qui était créatrice de décors de cinéma avant de se lancer dans la restauration, a travaillé sur le projet avec sa sœur et associée, Phuong. « Je ne viens pas de la cuisine à la base, je travaillais sur Paris, mais j’ai été formée en cuisine grâce à mes amis de la société Catering Latouche. J’ai fait mes gammes au Vélo Sentimental, en face de la gare Matabiau, et j’ai finalement obtenu mon CAP en cuisine il y a deux ans », continue Uyen Le Minh. Derrière la vitrine de la Petite Ménagerie, dans ce coin populaire de la Ville rose, se cache une décoration haute en couleurs. « On adore les animaux, donc nous avons choisi le nom de ménagerie, l’ancêtre exotique du zoo », précise Uyen Le Minh. Les deux sœurs ont donc fait appel au collectif toulousain Indélébile pour embellir les murs de nombreux dessins, qui viennent s’ajouter aux masques félins, perroquet, dragon et autres lanternes asiatiques. Dans la salle, d’une capacité d’une vingtaine de couverts, les clients viendront aussi bien pour le plaisir des yeux que pour déguster les plats préparés par Uyen et Phuong. Les deux sœurs, en plus de leur apparente bonne humeur, proposent une cuisine de rue, inspirée principalement du Viêt Nam. « On essaye de retrouver certaines recettes et saveurs de la street food locale », précise Uyen Le Minh. « Il y aura des recettes constantes, mais le cœur des plats va changer régulièrement, car nous voulons travailler avec des produits locaux et de saison ». Divers producteurs de la région, maraichers et vignerons bio, ont d’ores et déjà été approchés. « Pour les nouveautés, il faudra attendre l’ouverture, on vous garde la surprise », s’amuse la gérante.

« Ce restaurant, c’est dans la continuité de mon parcours. On veut proposer aux gens des choses simples et fraîches, tout en insistant sur la convivialité et l’accueil et en gardant un esprit de quartier », termine Uyen Le Minh. Sur place et bientôt à emporter, la Petite Ménagerie devrait à terme ouvrir le soir en fin de semaine, et proposer des brunchs un dimanche par mois, histoire d’animer un peu plus le quartier Saint-Cyprien.

 

Infos pratiques :

 

La Petite Ménagerie

1 bis, rue du pont Saint-Pierre

Ouverture le 31 mai

du mardi au samedi

de 11h30 à 15h

 

Tarifs :  Plats de 10 à 13€



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.