Septembre: Les rentrées politiques et le verdict d’AZF marquent la rentrée

En septembre, tous les partis politiques affichent leurs ambitions pour l’année. Le maire de Toulouse, Pierre Cohen (PS) et son principal opposant Jean-Luc Moudenc (UMP) sont tous deux passés au crible des questions du Journal Toulousain. Autre actualité marquante, le verdict du procès AZF a mis fin à dix ans de procédure. Le Printemps de Septembre s’est déroulé pour la dernière fois en septembre, et les champions olympiques et paralympiques ont été reçus à la région par Martin Malvy. Rétrospective.

 

Rentrée politique

En ce début d’année, le maire de la ville a fait le point sur les gros dossiers de Toulouse, avec le plan social de Sanofi en tête des préoccupations. Il n’a pas hésité à qualifier les dirigeants du groupe pharmaceutique de « patrons-voyous », ajoutant que « François Hollande avait évoqué, pendant la campagne électorale, un dispositif législatif pour lutter contre les licenciements abusifs. C’est le moment de le mettre en application car Sanofi a décroché le pompon en la matière. » A ce jour, aucune loi de ce type n’est en projet au parlement, et le combat des salariés de Sanofi perdure. De son côté Jean-Luc Moudenc s’inquiète pour l’avenir de Toulouse : « il faut stopper le processus de dégradation dans lequel s’enfonce notre ville depuis 2008 », avançant que « la plupart des grands projets au service du rayonnement de notre métropole stagne.» Selon lui, la sécurité, la propreté et l’éclairage sont les principaux points à améliorer. Deux ans avant les élections municipales, les deux rivaux annoncent la couleur : « candidat je le serai certainement » affirme Pierre Cohen, « Je serai au rendez-vous de 2014 » annonce Jean-Luc Moudenc.

 

Verdict d’AZF

Le lundi 24 septembre dernier, la Cour d’appel de Toulouse a rendu son verdict dans l’affaire AZF, ouverte il y a dix ans. La filiale de Total, Grande Paroisse qui exploitait l’usine AZF a été condamnée à 225 000 euros d’amende pour homicide involontaire. Pour le même motif, son ancien directeur, Serge Biechlin écope de trois ans de prison dont deux avec sursis, assorti d’une amende de 45 000 euros. Total en revanche, n’est pas jugé responsable. De leur côté, les élus ont salué quasi-unanimement cet arrêt, mais parmi les associations de victimes les réactions ont été mitigées. Jacques Mignard, président de « Mémoire et solidarité » a dénoncé « le positionnement politique » de la Cour d’appel.

 

Dernier automne pour le Printemps de septembre

Loin des actualités politico-judiciaires, le traditionnel Printemps de septembre débute ses festivités sur le thème « L’histoire est à moi ». Objectif de cette édition : signifier combien toute conception de l’Histoire est individualisée mais aussi poreuse et sujette à mutations. Mais une œuvre a provoqué une mini émeute sur le pont neuf de Toulouse. Una passante s’est faite agresser pour avoir marché sur des calligraphies arabes projetées sur le sol.

Cette édition était la dernière à se dérouler en septembre. La prochaine aura lieu en mai 2013.

 

Les champions olympiques et paralympiques félicités par les élus

A peine rentrés de Londres, les athlètes régionaux qui ont participé aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2012 ont fait un détour par la ville rose, où ils ont été félicités par Pierre Cohen, maire de Toulouse et Martin Malvy, Président de région. Parmi eux, les handballeurs Jérôme Fernandez et Daouda Karaboué, avec leur entraîneur Claude Onesta, sont les seuls Toulousains à avoir ramené une médaille (or). Mais la région a tenu à recevoir également les sportifs sélectionnés aux JO, tels les nageurs du TOEC, Julien Sauvage et Lorys Bourelly. Du côté du sport paralympique, étaient présents les joueurs du Stade Toulousain,  Pablo Neuman et Jonathan Hivernat (8e et dernière place),  ainsi que les basketteuses Emilie Ménard et Chrystel Alquier. Martin Malvy a tenu à souligner «leurs efforts, leurs performances mais aussi l’exemple qu’ils représentent pour la jeunesse et les concitoyens.»

 

Coralie Bombail



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.