Semaine du goût: La fête des papilles à Toulouse !

Pour la 23e année, les Français retrouvent la semaine du goût. Instauré en 1990, cet événement fédère différentes initiatives gustatives aux niveaux, local, régional et national et même international car ce concept français, lancé par le journaliste gastronomique Jean-Luc Petitrenaud a dépassé les frontières. Si des restaurants participent, cette fête est surtout l’occasion de former les papilles des enfants. Ainsi, sous la houlette de l’Éducation Nationale, les établissements scolaires, de la maternelle aux lycées proposent aux jeunes des plats différents de ce qui leur est servi à l’ordinaire. A Toulouse, tout le monde s’y met du 15 au 21 octobre, la cuisine centrale, le Lycée hôtelier, des restaurants traditionnels ou collectifs.

 

Du côté des cuisines centrales

Du gastro à grande échelle

 

Les cuisines centrales de la ville de Toulouse livrent 29 000 repas par jour. L’armada de 90 personnes dont 60 qui travaillent en production, a mis les petits plats dans les grands pour cette semaine du goût. Sandra Estrade, responsable de production aux cuisines centrales répond à nos questions. Interview.

 

Sandra Estrade, vous êtes responsable de production aux cuisines centrales, comment travaillez-vous pour cette semaine du goût ?

 

C’est la troisième année que nous participons activement à la semaine du goût. Nous avons travaillé avec des chefs de restaurants toulousains, dont deux avec qui nous avions travaillé à Rio Loco. Comme cette expérience a été fructueuse, nous avons donc prolongé le partenariat. Nous avons laissé libre cours à leur créativité pour nous proposer des recettes. Nous avons ensuite retravaillé ces recettes dans le respect du plan alimentaire scolaire et fait une sélection pour la semaine avec eux.

 

Que proposez-vous aux enfants cette année ?

 

Nous avons sélectionné des plats originaux et prometteurs. Par exemple du poulet bio aux figues, un carré de grosses crevettes, de la purée de châtaignes aux noix, des lentilles corail bio aux épices, du saumon aux pommes. Tous les jours, nous proposons aussi un pain différent s’accordant au menu : du pain bio au sésame, complet…

 

Quel retour avez-vous des précédentes éditions ?

 

Les années précédentes ont été un succès, les retours des enfants sont très positifs. Certaines recettes, vu leur succès, sont proposées à nouveau au menu. Surtout à l’occasion des «Mardis gastronomiques», qui se déroulent les premiers mardis de chaque mois.

 

 

Propos recueillis par Marie-Agnès Espa

 

 

Lycée des métiers de l’hôtellerie et du tourisme d’Occitanie de Midi-Pyrénées

Pâtisserie quand tu nous tiens !

 

Le Lycée hôtelier est par définition l’école du goût. Véritable institution historique de la ville, il forme les professionnels de la restauration et de l’hôtellerie depuis 1916. Il est un des rares établissements français à posséder la norme ISO 14001. Avec un taux de réussite au bac de 92% en 2011, l’établissement fait figure de bon élève de l’académie. Ce mardi, une classe de CM1 y a été accueillie dans le cadre de la semaine du goût. Au programme : la découverte de quatre saveurs autour de la «truffe choc», de la tuile amande, et de la tarte citron. Sous la direction de Monsieur Larenq, professeur de pâtisserie, les élèves ont pu découvrir différentes techniques de préparation et goûter le fruit de leur travail pâtissier. De quoi susciter quelques vocations…

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.