[Séance de rattrapage] L’aéroport a du plomb dans l’aile

©DR

PRIVATISATION. L’Etat a vendu ses parts de l’aéroport Toulouse-Blagnac au consortium chinois Symbiose. Une transaction à rebondissements dont les contours ne semblent pas encore très clairs. Retour sur une opération opaque. Les caisses de l’Etat sont vides. Pour juguler les dépenses, le gouvernement annonce en janvier 2014, le lancement d’un appel d’offre international pour la vente de ses parts dans le capital de l’aéroport Toulouse-Blagnac. Les élus locaux se disent inquiets quant à la gestion de l’établissement d’abord mais aussi […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît utilisez le bouton "Buy Now" ci-dessous pour acheter le contenu.
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.