Sclérose en plaques ; La maladie mieux comprise

Les équipes toulousaines de l’INSERM des Docteurs Gilbert Fournié et Abdelhadi Saoudi en collaboration avec l’équipe suédoise du Professeur Tomas Olsson, viennent d’identifier un gène (VAV1) de prédisposition à la sclérose en plaques. Une découverte importante en terme de compréhension de cette maladie neurologique auto-immune du système nerveux central, mais en termes de thérapeutique, les patients devront attendre, comme le confirment les deux chercheurs toulousains. Interview.

 

Pour lire
la suite, reportez-vous au Journal Toulousain n°393.

En vente en kiosque au prix de 1
euro.

L’article sera consultable dans sa
totalité dans 15 jours.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.