Salon du cheval: Toulouse met le pied à l’étrier !

Du 29 août au 1er septembre, un rendez-vous immanquable attend les toulousains, du côté de l’hippodrome de la Cépière : le tout premier Salon du cheval de la ville rose, « Cheval Roi ». Un programme riche et de qualité pour les professionnels, amateurs ou amoureux de nos amis équins.

Jeudi matin, la ville avait des allures d’un autre siècle, le claquement des sabots de près de 150 chevaux et d’une trentaine d’attelages résonnaient dans les rues de la ville rose. Pour le lancement du tout premier salon du cheval toulousain, les organisateurs ont carrément programmé une randonnée à cheval dans la ville avec pour point d’arrivée la place du Capitole. Après s’être occupé du salon albigeois durant onze ans, Dominique du Trieu de Terdonck, s’attèle à celui de Toulouse avec l’envie au corps d’en faire un rendez-vous incontournable. Passionné, cet ancien éleveur de pur-sang arabes relève le défi de proposer aux toulousain le salon « Cheval Roi » pour « répondre à une forte demande des professionnels et amateurs qui souhaitaient voir un événement se développer à Toulouse » explique-t-il.

 

Une bodega pour les amoureux de la fête !

Les 34 hectares de l’hippodrome de Toulouse sont investis pour présenter au public ce qui se fait de mieux en matière équestre : obstacle avec concours de puissance, attelage, dressage, présentations de races ou de chevaux à la vente, épreuves de loisirs, ou encore équitation de travail, concours de Horse-Ball avec le meilleur buteur mondial, éthologie, et pour finir un gala et son spectacle équestre « son et lumière » sera proposé ainsi qu’un village d’exposants et des conférences. Pour Dominique du Trieu de Terdonck l’important est que « les professionne ls trouvent ce qu’ils sont venus chercher, que le public découvre le cheval et pourquoi pas suscite des envies et révèle des vocations ! » Rendez-vous est pris !

Marie-Agnès Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.