Salon du cheval de Toulouse: Toulouse couronne le cheval Roi !

Du 29 août au 1er septembre, la ville rose a accueilli son tout premier salon du cheval. Sur les 34 hectares de l’hippodrome de la Cépière, l’événement baptisé « Cheval Roi » a proposé au grand public et aux professionnels ce qui se fait de mieux en matière équestre. Des compétitions, des démonstrations, des conférences, des stands de matériel spécialisé, un spectacle exceptionnel. Bref, tous les ingrédients ont été réunis pour conquérir le cœur des Toulousains.

 

 

C’est sous un soleil radieux que s’est déroulée du 29 août au 1er septembre, le premier salon du cheval de Toulouse, nommé « Cheval Roi ». Les 34 hectares de l’hippodrome de Toulouse la Cépière, ont changé de visage pour cette grande occasion. Trois carrières ont été aménagées sur le site afin d’accueillir dans les meilleures conditions possibles le spectacle nocturne « Les fous du Cheval Roi », les nombreuses démonstrations de puissance, de présentation de races et les différentes compétitions et animations. Les allées du bâtiment principal et les abords de la piste longeant les écuries ont été investies par les stands de la centaine d’exposants présents sur le salon. L’intérieur du bâtiment a été transformé en salle de conférences, et bien sûr, les écuries ont été prises d’assaut car le salon a rassemblé plus de 250 chevaux. Durant trois jours, les rendez-vous se sont succédé sur un rythme effréné, la diversité du programme offrant à chacun de quoi combler ses centres d’intérêt et assouvir sa curiosité. Pour agrémenter le salon, un espace bodega attendait les visiteurs pour des moments gourmands et festifs, cinq « maisons » toulousaines y ont installé leurs quartiers provisoires : Warm Up, L’Apéro, Samaran, Garcia et V&B.

 

Le Cheval Roi a donné aux Toulousains l’occasion de redécouvrir le vaste monde du cheval. Oui, une véritable redécouverte car en Midi-Pyrénées la tradition équine est bien présente, en témoignent les nombreux haras (dont deux nationaux, à Tarbes et Rodez), les élevages et les centres équestres qui peuplent la région. Selon les statistiques de l’antenne régionale de la Fédération Française d’Equitation, présidée par Jean Henry, 34 509 cavaliers sont licenciés en Midi-Pyrénées (près de 15 000 en Haute-Garonne), dont 8466 compétiteurs. De la découverte de l’éthologie avec le spécialiste Marc Ardeneus (une discipline qui introduit une dimension comportementaliste dans le rapport au cheval), du maître écuyer Jean-Yves Bonnet, des nombreux métiers du cheval, au shiatsu équin en passant par l’attelage en tourisme équestre au service du handicap, rien n’a échappé aux organisateurs ! Les côtés sportifs et loisirs sont aussi foisonnants de disciplines et attractifs. Du Horseball avec sa compétition « KingsCup », de l’équitation de travail, des concours d’attelage, des concours de chevaux de territoires (Camargue, Castillonnais, Landais, Pottock, Mérens…), les enfants pouvaient aussi faire un baptême de poney. Le public, plutôt familial, a afflué durant ces trois jours, de même que certains grands noms du milieu du cheval mais pas que… Deux ambassadrices de charme ont tenu à participer au premier salon toulousain, la chanteuse et comédienne Jeane Manson et l’animatrice Olivia Adriaco ont contribué à rendre cette édition inédite !

Pari réussi pour l’organisateur Dominique du Trieu, qui augure, sans aucun doute d’une nouvelle édition en 2014.

 

Le chiffre

15 000 Visites pour la première édition du salon du cheval

 

 

 

Le spectacle : Les fous du Cheval Roi

Dès la première soirée, le salon propose un spectacle nocturne inédit. Durant presque deux heures les numéros s’enchaînent, mêlant voltige et poésie, acrobaties et performances artistiques, l’illustration son et lumière de la légendaire complicité qui lie le cheval et l’homme. Trois représentations pour découvrir la magique et envoutante Clémence Lesconnec qui danse avec son cheval sans rênes, la spectaculaire troupe de voltigeurs Zarkam, la prestigieuse délégation de cavaliers Minorquins, un Grand Vincent Libérator, artiste équestre accompli, mais aussi et encore le Tarbais Gilles Fortier et sa troupe qui ont su éblouir le public avec des mises en scène minutieuses et l’enflammer avec ses numéros pyrotechniques.

Liens utiles en région

Comité régional d’équitation : equitation-mp.ffe.com

Comité régional de tourisme équestre : crte-midi-pyrenees.com

Comité départemental de tourisme équestre  www.cdte31.fr/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.