Restaurant ; Chez la Mama

Léa et Pierre vous accueillent dans leur nouvel établissement, sur le bord du Canal du Midi, à deux pas de la gare Matabiau. Sur place ou à emporter, la Mama vous propose une cuisine traditionnelle mais également des spécialités orientales, le tout dans une ambiance conviviale.

 
Un large sourire au menu. C’est ce qui vous attend si vous poussez la porte de “Chez la Mama”, boulevard des Minimes, à quelques encablures de la gare Matabiau. Dans un cadre chaleureux, Léa vous accueille tous les jours, midi et soir, sauf le dimanche. Cette “mama” d’origine tunisienne propose une cuisine aux saveurs de l’Orient, sur place ou à emporter : feuilles de brick, tajines, couscous, poulet au miel, canard aux pruneaux, kefta… Mais également des plats plus traditionnels comme les crêpes salées, les omelettes, les sandwiches chauds et froids, les salades provençales ou les pizzas réalisées avec une véritable pâte à pain. Car ce nouveau restaurant est avant tout une entreprise familiale et on retrouve également derrière les fourneaux le mari de Léa, Pierre, artisan boulanger de métier : «A nous deux, nous arrivons à proposer une cuisine à la fois traditionnelle et moderne, mais toujours travaillée avec des produits frais. Tout est fait maison chez moi !», confie la maîtresse de maison dans un bel éclat de rire.

 


Un coup de cœur pour Toulouse

Originaire du Vaucluse, le couple a pas mal bourlingué, notamment sur la Côte d’Azur, aux Sables d’Olonne ou à Monte Carlo. Mais Pierre et Léa nourrissaient le rêve d’ouvrir leur propre établissement : «Nous avions de la famille sur Toulouse et nous avons eu un vrai coup de cœur pour cette ville à l’occasion de quelques jours de vacances passés ici. Nous sommes tombés sur un local à vendre au bord du canal, avec sa terrasse, et nous avons eu le coup de foudre !» C’est donc en juillet dernier que la Mama ouvre son restaurant boulevard des Minimes, avec l’envie de partager son goût des bons plats, le tout à des tarifs abordables. En effet, Pierre et Léa proposent chaque jour des menus (entrée, plat, dessert, boisson et café ou thé) qui n’excèdent pas 15 euros. Pour l’instant, le bouche à oreille fonctionne dans le quartier, notamment du côté des hôtels qui n’hésitent pas à envoyer leur clientèle d’affaires chez la Mama. Mais Léa, en bonne mère de famille, espère encore séduire de nouveaux toulousains : «Tenir un restaurant, c’est du boulot, mais j’adore cuisiner ! Et surtout, j’aime avoir du monde à ma table et m’occuper des autres !»

Sophie Orus


Chez la Mama,
3 boulevard des Minimes, 31200 Toulouse,
05 61 21 53 88
Ouvert tous les jours, midi et soir
sauf le dimanche


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.