Réseau Ferré de France (RFF) ; Les travaux prennent le train en Midi-Pyrénées

Les lignes bougent en Midi-Pyrénées. Réseau Ferré de France envisage, commence et finalise un certain nombre de projets. Il met tout en œuvre pour améliorer le quotidien des voyageurs, année par année.

 
Cette année, ça chauffe ! En 2011, RFF (Réseau Ferré de France) va concrétiser de nombreuses opérations en Midi-Pyrénées. Le Plan Rail arrive en première position. Il s’agit de renouveler les lignes Portet/Tarascon et Saint Sulpice/Tessonnieres. Les travaux du doublement de la ligne entre Toulouse et Saint Sulpice (sur une longueur totale de dix-huit kilomètres), qui est une des plus importantes démarches, démarrent également. Mais ce n’est pas tout ! La vie de RFF prend une autre direction avec la mise en place du cadencement, les premières circulations de l’Opérateur Ferroviaire de Proximité ainsi que de profondes évolutions sur la petite ligne fret Castelsarrasin/Beaumont de Lomagne.

Quand les projets se concrétisent…

RFF a plus d’un plan dans son sac. Et tous commencent à prendre forme, notamment la liaison entre Toulouse/Narbonne. Depuis 2010, des pré-études fonctionnelles sont établies sur ce tronçon. Plusieurs scénarii contrastés, concernant l’amélioration de services ferroviaire sur cet axe, ont été présentés. En ce moment, RFF les évaluent et les comparent. Au début de juillet, une réunion annoncera le probable scénario choisi. Les changements ferroviaires ne s’arrêtent pas là. L’arrivée de la grande ligne Bordeaux/ Toulouse (GPSO – Les Grands Projets du Sud Ouest), la réorganisation et le développement des trafics TER (mais aussi fret), remettent en question l’aménagement de l’infrastructure ferroviaire entre Saint-Jory et Toulouse. Ce dernier va connaître une importante croissance du nombre des circulations. Pour régler ce problème RFF mène, actuellement, des études préliminaires, pour mettre en place des aménagements de capacité (probable mise à 4 voies) sur cette section de ligne. Cela va permettre de préciser le programme de l’opération et de préparer l’enquête publique, associé ou en parallèle, avec celle du GPSO.

Un lifting des lignes

RFF rénove ! En plus des travaux de doublement partiel de la voie ferrée entre Toulouse et Saint-Sulpice, d’autres lignes vont être remises en état telles que Portet/Tarascon et Saint-Sulpice/Tessonnières. L’objectif de cette opération est de moderniser les équipements pour fluidifier le trafic et accroître les fréquences. En tout, 74 km de voies vont être modernisées en 2011, pour un investissement global de 200 millions d’euros. Ces travaux seront financés majoritairement par la Région Midi-Pyrénées, ainsi que par l’État, l’Union Européenne et Réseau Ferré de France. La ligne Castelsarrasin/Beaumont de Loumagne va également connaître un petit coup de neuf.
RFF envisage d’investir 167 millions d’euros en 2011 pour l’ensemble de ces projets. Plus de la moitié de cette somme relève des financements du gestionnaire de réseau. Des travaux nécessaires mais qui amplifient l’endettement de RFF, qui a atteint les 28 milliards d’euros. Ici, on roule sur de l’or.

Céline Galbrun




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.