« Rendez-moi ma fille !»

« Rendez-moi ma fille !» est le cri de cet homme révolté qui a décidé de manifester pacifiquement devant la Maison des Solidarités du Conseil Général de la Haute-Garonne situé, rue Henri Sellier à Empalot. Sa fille, âgée maintenant de deux ans, a été placée par les services de l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance) fin juin 2013. Accusé de faits dont la Justice l’a innocenté au mois d’août, il souhaite que son enfant rejoigne au plus vite le foyer familial. Il conserve sur lui les documents de la Cour d’Appel du Tribunal de Grande Instance de Toulouse et les présente à qui le lui demande. Le problème serait que, selon la procédure institutionnelle, sa fille est placée pour une durée de six mois quoiqu’il se passe. Il ne voit son enfant qu’une heure par semaine, une visite médiatisée (en présence d’un tiers) et nous explique avoir dû arrêter de travailler car « il n’y a pas d’arrangement possible au niveau des heures de visites. J’ai dû choisir car pour eux, pas de possibilité le week-end ni après 17h. Je ne sais même pas comment elle va, ils ne nous disent rien » raconte-t-il. Assumant des relations qu’il qualifie de « dégradées » avec les services sociaux, il nous précise avec fermeté : « je manifeste pacifiquement et la semaine prochaine, j’entame une grève de la faim. Je n’hésiterai pas à monter sur une grue pour qu’on m’entende. »

EMA

Retrouvez notre enquête “Pouponnières, foyers… protection de l’enfance: Enfants en périls ? Où est la Vérité ? “



2 COMMENTAIRES SUR « Rendez-moi ma fille !»

  1. Clara dit :

    Au lieu de sacrifier ainsi une enfant et ses parents, en la plaçant sans raison avérée chez des étrangers, ce qui coûte très cher à notre conseil général, alors que ses parents sont aimant, pourquoi ne pas donner une partie de cette forte somme aux parents pour leur permettre de s’organiser mieux, en les accompagnant régulièrement et même en leur demandant des comptes et en mettant en place une surveillance pour cette enfant ?
    C’est justement ce que ces parents demandaient et dans quoi ils voulaient s’engager.
    Clara.

  2. alautis dit :

    Encore le crie d’un parent abusé par ce systeme, quand allons nous arreter se massacre inutile d’enfants placés injustement sur de simple calomnies.

    Vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=v0NoVORCS6U&feature=c4-overview&list=UUmVgCTLK0h2l6g3K83omTIQ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.