Projet de loi sur le mariage et l’adoption par des couples de même sexe

Plus de 200 personnes disent «Non»  devant le Capitole

«Un papa une maman, on ne ment pas aux enfants», c’est le slogan inlassablement répété par les manifestants de l’association Alliance Vita, les femmes en rose et les hommes en vert, de 12h à 14h mardi dernier. L’actualité est brûlante, le projet de loi sur le mariage et l’adoption par des couples de même sexe devrait être présenté en Conseil des Ministres le 31 octobre prochain. C’est bien pour signifier sa désapprobation que l’association Vita a organisé une opération «coup de poing» simultanément dans 75 villes de France, et à Toulouse, Place du Capitole. Fondée en 1993, l’association loi 1901 Alliance Vita a pour objet «l’aide aux personnes confrontées aux épreuves du début et de la fin de vie» et «la sensibilisation du public à la protection de la vie et de la dignité humaine». Mais les adhérents arborent sur leur tee-shirt un autre slogan : «Solidaire des fragiles». Pour Catherine Becquet, médecin de profession et déléguée départementale de l’association en Tarn et Garonne : «Nous sommes là pour défendre les droits de l’enfant et pas les droits à l’enfant. Nous comprenons le désir d’enfants des couples homosexuels, mais nous nous mettons à la place de l’enfant. Il sait bien que biologiquement il est issu d’un homme et d’une femme. Comment un enfant percevra-t-il d’avoir deux papas ou deux mamans inscrits sur son livret de famille ?» D’où le fameux slogan «Un papa une maman, on ne ment pas aux enfants» scandé à l’unisson durant une demi-heure au Capitole, et ce, malgré les protestations  d’autres manifestants criant à l’homophobie.

Marie-Agnes Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.