Prix Lucien Vanel 2013: Le meilleur des tables toulousaines

Lundi 2 décembre, les Espaces Vanel de l’arche Marengo ont accueilli la sixième édition du prix Lucien Vanel. Une soirée de gala gourmande, un rendez-vous culinaire rassemblant et distinguant les fleurons de la restauration toulousaine, devenu aujourd’hui incontournable.

A Toulouse, on aime s’attabler, et manger bon ! Pour satisfaire les papilles exigeantes des Toulousains, les restaurants de la ville rose rivalisent d’ingéniosité, de créativité. Cette quête permanente du goût et de la qualité menée par nos chefs a hissé Toulouse parmi les villes où, en plus du bon vivre, il fait aussi « bien manger », méritant sans conteste sa réputation de ville gastronomique. Depuis six ans maintenant, les professionnels de la restauration toulousaine se retrouvent pour participer à la grande soirée du Prix Lucien Vanel, qui récompense les meilleures tables de la cité. Le 2 décembre dernier, a eu lieu l’édition 2013. L’événement est organisé par la Ville de Toulouse, So Toulouse Office de Tourisme et l’UMIH 31 (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie de la Haute-Garonne). Pour parrainer ce sixième rendez-vous, l’Académie Lucien Vanel a fait appel à Anne Arbeau, viticultrice et directrice des vignobles Arbeau ainsi que Jean-Pierre Hubert, fondateur et rédacteur en chef du guide Hubert. Durant plusieurs mois, les 70 membres de l’Académie Lucien Vanel, issus des milieux sportifs, culturels et économiques, ont enfilé leur tenue d’ambassadeurs et testé chacun (attribution par tirage au sort), une dizaine de restaurants entre les mois d’avril et de septembre.

 

670 personnes

152 établissements de l’agglomération ont participé à cette compétition. Les organisateurs les ont répartis en huit catégories. Les prix de l’Académie Lucien Vanel : prix des Maîtres-Restaurateurs, prix de la Créativité, Grand prix de l’Académie. Les prix du public : Bistrot-bar à vin (45 établissements), Cuisine gourmande (87 établissements) et Cuisine gastronomique (20 établissements). Deux autres prix complètent la compétition : le Prix de la Chambre de Commerce et d’Industrie et celui de l’Interprofession des vins du Sud-Ouest. 670 personnes étaient inscrites à la soirée, et vue l’affluence, toutes se sont déplacées ! Pour faire patienter les convives, les restaurants en compétition sont présentés par vidéo projection sur les murs des Espaces Vanel. Le tout se déroule dans une grande convivialité. Pour ces restaurateurs, rares sont les occasions d’être réunis, compte tenu des exigences de leur métier. C’est donc avec plaisir que beaucoup se  retrouvent pour partager ce moment. Puis arrive le moment des discours, précédant la remise des prix. Michel Fréjabise, le maître de cérémonie, en explique le déroulement, rappelle les catégories et le rôle que les éminents académiciens ont joué dans le concours. Pour Pierre Cohen, maire de Toulouse : « La soirée a du succès car elle a un sens et elle conforte la réputation gastronomique de la ville. »

 

 

Opération « A table ! »

 

Lors de l’allocution suivante, Alain Di Crescenzo, président de la CCIT, rappelle que la gastronomie à Toulouse est « un marqueur d’attractivité » et rend hommage à ces professions « moteurs de l’emploi ». Montent ensuite au pupitre Michel Defrancès, président de l’Interprofession des Vins du Sud-Ouest, et pour finir Guy Pressenda, président Régional UMIH Midi-Pyrénées, vice-président National de UMIH Restauration et co-fondateur du Prix Lucien Vanel. Ce dernier, rend un émouvant hommage à l’homme qu’était Lucien Vanel, et annonce, dans un discours ponctué d’humour, les prochains rendez-vous de la profession. Guy Pressenda égrène les prises d’engagements qualitatifs des chefs toulousains à l’exemple des Maîtres-Restaurateurs « ils sont 152 cette année, ils seront 200 l’an prochain », félicite les Qualivores de Midi-Pyrénées, annonce le Salon des Métiers de l’Alimentation et de l’Hôtellerie-Restauration du 9 au 12 février 2014. Il adresse également ses remerciements au CFA de Blagnac en précisant : « c’est la relève ! ».  Pour conclure, Guy Pressenda évoque avec un soupçon de mystère une surprise pour l’an prochain : « l’opération A table ! » ! Ce soir, il n’en dira pas plus, les toulousains devront patienter !

 

 

Lucien Vanel

Lucien Vanel est le premier restaurateur à avoir reçu 2 étoiles Michelin à Toulouse. Décédé en 2010, sa personnalité, son enthousiasme et son amour inconditionnel pour son métier ont marqué des générations de Toulousains et de professionnels de la restauration. Figure emblématique de la scène gastronomique toulousaine, son établissement « Chez Vanel », rue Fonvieille, ne désemplissait pas. En 2008, Lucien Vanel accepte de prêter son nom au prix récompensant les meilleures tables toulousaines.

 

 

 

 

Vanel_JT591.pdf by Journal Toulousain


 

Le mot du Lauréat 2013 : Thierry Merville

« Nous travaillons avec des produits frais du marché, des produits de Midi-Pyrénées, nous faisons partie des Qualivores. Nous faisons une cuisine en fonction du temps qu’il fait dehors. S’il fait un peu frais, nous proposons des soupes, du gibier. Dans quelques jours ce seront les truffes…»

Son leitmotiv :

« Toujours évoluer, bien faire, se perfectionner ».

 

Marie-Agnès Espa et Elsa Nardari

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.