Premières à s’accorder

Betty Bernat-Parascandolo (vice-présidente), Julie Brunet (secrétaire général) et France-Véronique Auvert-Cohen du bureau de Premiers de cordée

Soucieuse de l’épanouissement sportif des enfants hospitalisés, l’association Premiers de Cordée commence à prendre ses repères sur Toulouse, à peine plus d’un an après sa mise en place. Des femmes qui s’investissent, relayés par des sportifs de la région qui jouent le jeu, les premiers retours sont très positifs.

 

Une chose est sûre, France-Véronique Auvert-Cohen n’a pas le temps de chômer depuis qu’elle est devenue président de l’antenne Midi-Pyrénées de Premiers de Cordée. En compagnie des trois autres membres* du bureau et des six autres bénévoles qui complètent son équipe, elle essaie chaque jour d’élargir son champ d’action auprès des enfants hospitalisés. Car « Premiers de Cordée » a toujours eu cette vocation d’amener le sport à la disposition des hôpitaux, et ce depuis sa création à Paris à la fin des années 90 : « La cellule Midi-Pyrénées existe depuis l’an dernier. Notre première action date de mai 2012. Pour l’instant, nous sommes encore en plein développement, mais d’ici un peu plus de deux ans, on pourra faire un premier bilan. Nous sommes encore une structure toute jeune», précise la présidente. En peu de temps, elle et son équipe sont tout de même parvenus à convaincre des sportifs locaux, de venir passer un peu de temps au sein des différents ateliers proposés. Maxime Médard du Stade Toulousain, en est même l’un des parrains.

 

Une action mensuelle en prévision

Le champion d'escrime Maxime Valet, en pleine initiation

Actuellement, Premiers de Cordée collabore quasi-exclusivement avec l’hôpital des enfants de Purpan. Les retours y sont très positifs et ils encouragent toute la structure à maintenir cette dynamique : « Notre objectif pour la rentrée est de mensualiser nos initiatives. En parallèle de Purpan, nous essayons d’élargir notre rayon d’action. Dans un premier temps, on fonctionne sur Toulouse, et si l’avenir nous le permet, nous souhaiterions nous étendre en Midi Pyrénées », détaille Auvert-Cohen, bien consciente que tout ceci prend du temps à mettre en place. D’autres disciplines seront sollicitées à l’avenir, comme le judo, le cirque et le tennis, proposant davantage de variétés à ces enfants alités la majorité de la journée. Plus de 150 d’entre eux ont déjà participé aux ateliers de Premiers de Cordée, ils en ressortent toujours plus demandeurs malgré leurs situations de santé parfois difficiles. Voilà donc une cause des plus nobles, qui mérite de prendre de l’ampleur tout simplement.

Mehdi Djebbari

Premiers de Cordée Midi-Pyrénées en chiffres : 

*4 membres du bureau + 6 bénévoles collaborent main dans la main

 

France-Véronique Auvert-Cohen : Présidente

Betty Bernat-Parascandolo : Vice-présidente

Julie Brunet : Secrétaire général

Bénédicte Larralde : Trésorière

 

6 disciplines différentes ont été proposées via des ateliers encadrés

(rugby, boxe, marche, taekwondo, handball, escrime)

 

+de 150 enfants hospitalisés ont été initiés au sport

Slogan : Le sport comme dynamique de partage

 

www.premiersdecordees.org

Facebook : Premiers de cordée



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.