Pôle Emploi Midi-Pyrénées ; La MRS prouve son efficacité

Alinéa, enseigne de décoration, vient de recruter 160 collaborateurs dans le cadre de son implantation à Blagnac et Saint-Orens. Des embauches qui se sont faites par le biais de la MRS : la Méthode de Recherche par Simulation mise en place par Pôle Emploi.

 
Comme il peut le favorisJustifierer, le CV peut aussi être un frein à l’embauche. Fort de ce constat, Pôle Emploi a crée la Méthode de Recherche par Simulation, dont un exemple pratique a été présenté la semaine dernière. Ce dispositif consiste à s’affranchir des critères d’expérience ou de diplômes qu’a pu acquérir le candidat à l’embauche, pour se concentrer uniquement sur son habileté et ses capacités à occuper le poste tant convoité. «Les gens sont recrutés pour ce qu’ils sont et non pour ce qu’ils représentent» indique Monique Robin, responsable de la Plateforme de Vocation à Pôle Emploi.
Dernière entreprise en date à avoir bénéficié de la MRS : Alinéa. Fondée il y a tout juste vingt ans, cette enseigne d’origine aixoise, spécialisée dans la décoration, choisit en 2009 pour sa vingtième implantation en France, les communes de Blagnac et Saint-Orens. 170 postes, essentiellement de vendeurs spécialisés en magasins, hôtes de caisse, et préparateurs de commandes, sont alors à pourvoir pour ces deux sites, dont la superficie est respectivement de 10 000 m² et de 6 000 m².
«La gestion des recrutements en ligne sur le site de Pôle Emploi (www.pole-emploi.fr) et sur celui d’Alinéa a généré 900 candidatures, de personnes de la région mais aussi de l’extérieur» précise Gérard Cousture, Directeur Territorial Pôle Emploi de Toulouse extra-muros. Une fois les besoins et les profils définis avec la direction des Ressources Humaines d’Alinéa, les outils et les moyens financiers ont été mis en place : L’AFPA s’est positionnée pour les formations de vendeur et d’hôte de caisse. Des Aides à la Formation Préalable à l’embauche ont également été apportées et Alinéa a formé en interne les candidats de cette formation prise en charge par Pôle Emploi. Pour les personnes non indemnisées au titre de l’assurance chômage, une allocation formation leur a été allouée. D’autres formations ayant eu lieu en dehors de la région, Alinéa a complété la prise en charge financière de Pôle Emploi de façon à ce que le demandeur d’emploi n’ait aucun frais. Enfin, une trentaine de Contrats Initiative Embauche ont été signés pour un public en situation précaire.

Recherche étudiants

Autres soutiens de taille au cœur de cette opération : celui des communes concernées par l’implantation d’Alinéa. Jean-François Simon, Directeur de Pôle Emploi Blagnac salue à ce propos l’implication de leurs mairies : «Elles ont mis gracieusement des moyens logistiques à notre disposition pour accueillir les postulants lors des présélections de profils et ont suivi le recrutement» explique-t-il.
Ce sont pour l’heure 160 personnes qui ont été ainsi embauchées. Les représentants de Pôle Emploi et d’Alinéa se déclarent satisfaits de ce bilan qui, au vu de la conjoncture économique, n’avait a priori rien de simple : «D’une part, la main d’œuvre non qualifiée est la plus difficile à placer dans un contexte de crise.» avoue Gérard Cousture. «D’autre part, ce recrutement s’est effectué au moment de la fusion entre l’ANPE et l’Assedic».
Aujourd’hui cette collaboration que les deux parties jugent efficace se poursuit, car il reste des postes en souffrance : «Nous recherchons sur notre site de Saint-Orens, des étudiants pour faire des remplacements les samedis et mercredis» annonce Vincent Raynaud, Directeur d’Alinéa Saint-Orens. Et pour Blagnac, un technicien en électricité.
L’ouverture du magasin de Blagnac est prévue le 15 juillet. Celui de Saint-Orens est pour l’heure en attente du feu vert de la Commission Sécurité.

Claire Manaud


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.