Pier Perez ; Le Défi Permanent

Au firmament de l’hémisphère austral, les navigateurs au grand cours, nous ont ramené comme souvenir éternel un groupe d’étoiles qu’ils ont baptisé “l’Atelier du Sculpteur”. Symbole d’une imagination fertile, bercée par la seule illusion du lendemain qui aura pris sa force dans le guidé du scintillement et de la disposition de points lumineux. Tous répartis avec harmonie sur l’immense décor de la longue et sombre nuit qui les attendait. Cinq étoiles qui liées entre elles, rappelaient des outils comme le niveau triangulaire, le fil à plomb et le jeu des trois compas, si utiles aux statuaires, si utiles aux compagnons des arts opératifs. Toute une mosaïque d’idées, de force, de beauté comme de sagesse qui pourraient constituer l’assise harmonique, le socle référant des cinq personnages sculptés par Pier Perez et récemment proposés à notre regard à l’hôtel Palladia de Toulouse.

 

Pour lire
la suite, reportez-vous au Journal Toulousain n°438.

En vente en kiosque au prix de 1
euro.

L’article sera consultable dans sa
totalité dans 15 jours.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.