Patricia Kass; Un cabaret avec un grand K !

1988, Patricia devient le phénomène Kaas : son Mec à Elle, sa demoiselle qui chante le blues deviennent les hymnes des années 90. 1998, Patricia Kaas règne sans partage sur la planète chansons raflant 6 Victoires de la Musique, emportant des millions de fans à travers le monde. Patricia devient à l’aube des années 2000 l’artiste française la plus écoutée sur la planète. 2008, après 16 millions d’albums vendus dans plus de 47 pays, Patricia retrouve l’ombre des studios, la lumière des salles combles. Elle se met à sa table de travail et, déconcertante de talent, nous livre son Kabaret, un spectacle inédit, son hommage aussi passionné que personnel aux années 30.

 
À une époque où le téléchargement et le virtuel désincarnent la musique, Patricia  Kaas redonne à la scène ses titres de noblesse. Artiste à la présence incontestable, elle crée pour la scène 12 titres prouvant ainsi que la musique est en tout premier lieu un support émotionnel, un art qui se partage. Chansons du répertoire, chansons inédites, ici Kurt Weil salue Django, là glissent sur le parquet ciré les pas des danseurs de Tango, ailleurs s’interpellent Garbo et Gabrielle Chanel… Voici Kabaret, la nouvelle expérience de Patricia Kaas, son univers enfin révélé au public, sa vérité ! Oui, sa vérité, car Kabaret est bien l’œuvre la plus personnelle de cette prodigieuse interprète. Selon la formule consacrée : «Bienvenue au Kabaret !»… son Kabaret !
Ce spectacle unique est plus qu’un tour de chant, un bijou de chansons inédites serti des plus célèbres titres de cette grande artiste. Un total de plus de 20 chansons et des surprises, pour faire de Kabaret le spectacle de variété le plus abouti, et le plus élégant qu’elle ait jamais conçu. Formidable tour d’horizon du cabaret des années 30, voici Buenos Aires et son Tango remis au goût du jour par Brifo, repéré dans la Yellow et le Gotan Project, voici Paris, son swing manouche éclairé, joué là par les Caravan Palace, Michel Cusson le génial jazzman d’Uzeb vous fait visiter Berlin et ses caves enfumées… Savourez cet hommage aux héroïnes de Patricia : Suzy Solidor, Martha Graham, Greta Garbo…
Entourée de grands talents de la danse contemporaine, de l’Opéra, de la scène électro et de la chanson, la Belle marque son retour d’un K majuscule ! Toujours investie de la mission de plaire à son public, Patricia défend aujourd’hui cespectacle qualifié d’inédit, d’éphémère car le disque comprenant les titres créés sur la scène ne sortira qu’au printemps 2010.

Mercredi 18 novembre à 20h30
Au Zénith de Toulouse
Tarifs : Carré d’Or : 53 € – 1ère série : 46 € – 2ème Série : 41 €


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.