Opération Balle jaune : le tennis au service du développement durable

Pour la cinquième année consécutive, l’opération Balles jaunes est menée dans toute la France. Objectif, la récupération de balles de tennis usagées afin de les recycler en « sols sportifs », à destination de structures locales. Lundi 15 avril, la ligue de Midi-Pyrénées a rempli un camion de près de 50 000 balles. Direction l’usine de broyage.

 

« C’est un plus pour les établissements bénéficiaires et c’est un plus pour le développement durable » se réjouit Jean Gachassin, président de la Fédération Française de Tennis, venu à Toulouse assister à la collecte des balles amassées par la ligue Midi-Pyrénées en 2012. La société Coved, partenaire de la FFT organise chaque année un tour de France avec deux camions afin de charger les butins des 27 ligues participantes. « Dans notre région, on récupère en moyenne entre 50 000 et 60 000 balles » précise Robert Laffont de la Ligue Midi-Pyrénées.

Les balles de tennis sont broyées, les granulats de caoutchouc sont séparés des résidus de feutrine, puis mélangés à une résine. Le tout forme un « sol sportif souple et confortable » selon les termes de Pierre Doumayrou, président de la Ligue Midi-Pyrénées. Ces sols ont déjà bénéficié à dix-neuf structures, dont l’hôpital pour enfants du CHU de Toulouse, en 2011. Le point commun à ces établissements est qu’ils ont tous pour vocation d’accueillir « des enfants atteints de handicaps, car nous voulons faciliter leur épanouissement et améliorer leur vie quotidienne », souligne Jean Gachassin.

L’an dernier, l’opération Balles jaunes avait permis de récolter plus d’1 million de balles. L’objectif de 2013 est d’atteindre les 1.5 millions. L’aventure se poursuit, car « le sport ne peut pas vivre tour seul dans sa bulle. Il doit participer au développement durable et créer du lien social », conclut Pierre Doumayrou.

 

Coralie Bombail

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.