Notariat: Une profession face à la crise

En marge de l’assemblée générale de la Chambre Interdépartementale des Notaires, Jean Tarrade, président du conseil supérieur du notariat, est intervenu sur les chantiers qu’il souhaite mettre en œuvre pendant son mandat dans le cadre du Projet des Notaires de France Horizon 2020.

Jean Tarrade n’a pas failli à la tradition. La semaine dernière, la Chambre Interdépartementale des notaires de la cour d’appel de Toulouse tenait son assemblée générale au Centre de congrès Pierre Baudis, à laquelle s’est donc joint le président du conseil supérieur du notariat, élu pour deux ans en octobre 2012. « Cette visite permet d’avoir un contact direct avec ses confrères, qui eux-mêmes font remonter leurs inquiétudes, leurs problèmes», explique Jean Tarrade. En ces temps de crise, elle est l’occasion aussi de «faire passer des messages» à une profession « unie et homogène » : «Nous avons une réduction de notre activité relativement importante, jusqu’à 40% (-25% dans notre région, ndlr), essentiellement due au ralentissement de l’activité économique et immobilière. Nous venons rassurer nos confrères », assure Jean Tarrade qui préconise aux études concernées, de « s’organiser autrement, de développer d’autres activités, dans le droit de l’entreprise, du conseil familial, faire un petit peu de médiation, d’arbitrage… en attendant que l’immobilier reprenne.» Ces spécialistes estiment en effet que cette année la France va enregistrer 600 000 ventes de biens contre 800 000 «en temps normal». Dans un tel contexte, la revalorisation auprès du public d’une profession « mal connue » et qui se modernise grâce aux actes dématérialisés, est au centre des préoccupations, tout comme l’accueil des jeunes dans la profession: « Mon souci est qu’on ne les laisse pas au bord de la route. Nous avons de la place pour eux », affirme J. Tarrade. Prochain grand rendez-vous pour les notaires : le congrès de Lyon du 16 au 19 juin.

Claire Manaud



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.