Mouvement social et déferlement de revendications

vlcerror699

Jeudi 22 mars, entre 10 000 et 22 000 personnes se sont rassemblées à Toulouse pour manifester leur ras-le-bol. Cheminots, fonctionnaires, étudiants, personnel des EPHAD, des hôpitaux ou de l’éducation nationale, retraités, anarchistes… tous sont partant pour une convergence des luttes. Voici un florilège en image de leurs revendications :

Au niveau national, avec près d’un demi-million de personnes dans les rues, selon les syndicats, la mobilisation a été plus forte qu’à la rentrée dernière, lors des manifestations contre les “ordonnances Macron”. Les syndicats de la fonction publique se réunissent le 27 mars pour décider de la suite de leur mouvement. Les cheminots, eux, se mettront en grève à partir du 3 avril. Enfin, la CGT a annoncé une nouvelle journée d’action le 19 avril prochain.

Par Pauline Vilchez et Philippe Salvador



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *