Mobilisation écologique pour le canal du Midi

Le canal du Midi n’est pas une poubelle ! Les Voies navigables de France (VNF) en partenariat avec les professionnels de la voie d’eau souhaitent engager un véritable plan d’actions en faveur de la propreté du canal du Midi. Leur but est de préserver et protéger ce patrimoine exceptionnel des conséquences qu’il subit suite aux actes irresponsables d’incivilités urbaines.

 
Le canal du Midi perd de sa splendeur. Les Voies navigables de France (VNF), en partenariat avec les Coordination UMIH/Batellerie se battent pour sensibiliser la population. Du 18 au 20 janvier, une promenade était organisée sur les berges du canal du Midi pour permettre aux Toulousains d’assister à la collecte des poissons pour les sauvegarder de la vidange des eaux ainsi qu’à la récupération, effectué par les agents et techniciens de VNF, des déchets et objets divers jetés dans le canal. Durant quatre mois (novembre, décembre, janvier et février) le canal est vidé et les VNF peuvent réaliser des travaux qu’elles n’auraient pas pu accomplir ultérieurement. «On essaye de l’entretenir du mieux possible. Plus de bateaux peuvent voguer sur ces eaux, plus on gagne d’argent. On peut alors intervenir de manière plus efficace.» informe Jacques Noisette, responsable de la communication à VNF sud-ouest.

Des déchets à gogo

La vidange totale des biefs permet de nettoyer le canal de manière plus efficace. Bien qu’il le soit tout au long de l’année, c’est à ce moment-là que l’on retrouve les objets les plus improbables. «On en trouve particulièrement entre Matabiau et les Minimes» constate Jacques Noisette. Vélos, barrières de la ville, poubelles, objets électroménagers, coffre-fort…
«On a même trouvé une roquette et son socle datant de 1945 !» s’exclame Jacques Noisette. Repêchées, ces ordures sont emmenées dans un site de récupération dans les Landes. «Hier, un camion d’une tonne et demie est partie et ce matin un deuxième était déjà à moitié rempli !».

 

Des travaux pour économiser l’eau

La priorité de cette année : les portes. «Il y avait des fuites au niveau de l’écluse Bayard mais aussi celle des Minimes. Au Béarnais, il faut refaire aussi bien la porte que la crapaudine (une petite pièce de métal qui permet aux portes d’écluses de tourner).» explique Jacques Noisette. Ces travaux sont essentiels et permettent d’économiser une grande quantité d’eau. Ce sont «deux millions de mètres cubes qui sont sauvés tous les ans !».

« Devenons éco-responsables »

«Eco-mobilisons-nous pour le canal !». C’est ce que clame Jacques Noisette. Tout au long de l’année, VNF va se mobiliser pour sensibiliser au maximum les Toulousains. «Nous avons déjà fait une dizaine de propositions éco-responsables pour la semaine du développement durable». Et elles ne s’arrêtent pas là. Des interventions au niveau scolaire sont également prévues. «On veut informer les jeunes par rapport au canal. Il y a un tas de thèmes à aborder : l’économie, la technique, l’histoire et pour les plus petits, la vie aquatique, entre autres.» explique Jacques Noisette. Le canal du Midi a été créée au 17ème siècle par Pierre-Paul Riquet et est classé au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. «C’est un bien à protéger. Il faut le remettre à nos enfants dans un meilleur état.»

Céline Galbrun


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.