Mission Ouzbékistan

Le 28 mars dernier, 32 représentants de PME-PMI, grandes entreprises et établissements universitaires toulousains provenant de domaines aussi divers que la défense, l’aéronautique, l’industrie, les transports, les infrastructures, la santé, l’agriculture, l’informatique ou la formation, se sont envolés pour l’Ouzbékistan, afin de poser les bases de nouvelles coopérations.

 
L’Ouzbékistan un peu moins loin

La mission multisectorielle en direction de l’Ouzbékistan, organisée par l’ADEC-NS en partenariat avec la CCI de Toulouse qui s’est déroulée du 28 mars au 1er avril 2010, était la concrétisation de la visite de Son Excellence l’Ambassadeur d’Ouzbékistan, Monsieur Bakhromjon ALOEV à Toulouse le 28 janvier dernier.
Cette mission, rendue plus aisée par la présence d’Elnur, étudiant ouzbek de 3ème cycle et stagiaire à l’ADEC-NS, a été une heureuse occasion de réunir des hommes et femmes de divers horizons. Grâce à une étroite collaboration de l’ADEC-NS avec les autorités Ouzbèkes, 178 rendez-vous d’affaires ont pu être programmés. Les participants à la mission ont ainsi été mis en relation directe avec les chefs d’entreprises et Ministres Ouzbeks, de même qu’avec les services de l’Ambassade Française à Tachkent. Cette mission s’est notamment soldée par la signature de deux conventions dans les domaines de la santé (CHU Toulouse) et de l’agriculture (avec Infoterra, Agro-Nutrition, l’ENSAT et Vinovalie) avec les Ministres concernés.

 

Un bilan prometteur

Grâce à ces nombreuses rencontres «on a identifié les besoins en Ouzbékistan. Il y a du travail pour nous», analyse Francis Larue, Président de la commission internationale de la CCIT, et ainsi «certains secteurs ont déjà signé des contrats, ce type de mission est un gain de temps pour les entreprises» estime Gilbert Salinas, Président de l’ADEC-NS.
Cette mission porte déjà ses fruits car une délégation ouzbèke d’ordre ministériel en matière agricole est en voie de constitution pour une visite à Toulouse. Elle ouvre également de nouvelles perspectives pour les domaines de l’observation de la terre (Astrium) de la gestion de l’eau  (Cegelec) et de la coopération universitaire (UPS et Sciences Sociales), des transports (Voyages Duclos), de l’informatique (Pulsar Innovation), des infrastructures (Gregori International), de l’aménagement de villes (Fonderies Dechaumont), de la finance (Cabinet Caparros, Comptabilitat MS et PIME (600 PME-PMI d’Andorre)), ou de la santé (CHU Toulouse). «Cette mixité majors/PME-PMI/universitaires est une force» estime Jean-Yves Plard, Directeur Commercial et Développement de Cegelec. En effet, ainsi constituée, la délégation a pu présenter des offres complètes par secteur grâce à la présence simultanée de constructeurs, sous-traitants, et formations. Une «mission exploratoire réussie !» a jugé Bernard Dechaumont, PDG des Fonderies Dechaumont.

S.A.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.