Midi-Pyrénées; Sur la route des métiers d’art

La Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat Midi-Pyrénées lance une vaste opération afin de promouvoir les métiers d’art dans toute la région grâce à la mise en place d’un itinéraire touristique et d’outils de communication.
 


Très remonté il y a quelques mois contre le projet de loi de modernisation de l’économie, Serge Crabié, président de la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat Midi-Pyrénées, a présenté la semaine dernière un grand projet de promotion des artisans locaux. En effet, l’ensemble des chambres départementales, en partenariat avec le Conseil Régional, a décidé de mettre en place la Route de l’Artisanat et des Métiers d’Art, soit un maillage de circuits et d’itinéraires à découvrir dans une région qui compte 1 200 entreprises dont 14 labellisées Entreprise du Patrimoine Vivant : «Nous planchons depuis trois ans sur ce projet avec en tête plusieurs objectifs. Mettre en exergue et pérenniser le patrimoine culturel et la richesse du savoir-faire de la région, que cette Route en devienne la vitrine et permettre aux artisans de faire découvrir leurs travaux et de les vendre.»
La Route de l’Artisanat traverse tous les départements et permet de faire escale chez des professionnels de la terre, du verre, du métal, du textile et du bois. On peut par exemple visiter l’atelier d’un artisan sabotier qui perpétue la tradition du sabot de Bethmale en Ariège, découvrir des couteliers d’excellence à Laguiole dans l’Aveyron ou encore échanger avec les faïenciers de Martres Tolosane. Au total, ce sont 121 étapes chez des professionnels ou tout simplement dans des communes qui privilégient les métiers d’art. Pour les artisans, la mise en place de cette carte touristique : «Cette Route est un outil formidable pour se faire connaître dans un milieu économique hostile aux métiers d’art», confie l’artisan Alain Fauré. D’autant plus que la création de cet itinéraire se double de la diffusion d’un annuaire qui recense les meilleurs artisans de la région branche par branche et de la mise en ligne d’un site internet dédié (www.creamip.com).

A l’heure où l’on parle de diversification économique dans notre région, cette vaste opération de promotion tombe à point nommé : «Ce qui fait la réputation de Midi-Pyrénées est la fabrication des Airbus et l’attractivité de Toulouse», explique le conseiller régional Didier Cujives. «Mais si on gratte un peu plus, on se rend compte que notre région dispose d’un potentiel de développement touristique et économique auquel participent les artisans. La mise en place de cette Route permet également de travailler à l’aménagement du territoire. Les artisans sont avant tout des artistes qui ont le grand bonheur d’exercer leur métier en y apportant un supplément d’âme.» Espérons que cette Route de l’Artisanat et des Métiers d’Art fasse son chemin en attirant de nouveaux touristes et en suscitant pourquoi pas des vocations.

 


Des journées dédiées

Du 16 au 19 octobre, les départements de Midi-Pyrénées se mobilisent pour organiser la 4ème édition des Journées des Métiers d’Art. Le public pourra visiter plus de 3 000 ateliers, des centres de formation, des expositions, assister à des conférences, des salons et des démonstrations de savoir-faire. La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Haute-Garonne organise ce jeudi à 17 heures une rencontre sur le thème : “Artisanat d’art : quel avenir en Midi-Pyrénées ?”. Tous les renseignements et le programme complet de ces journées sur www.jma2008.fr

Sophie Orus


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.