Martin Malvy et Nicolas Bouzou veulent « décoincer » la France

Un plaidoyer en faveur de la décentralisation. C’est ce que propose le président de région Martin Malvy dans ce livre co-signé avec l’économiste Nicolas Bouzou, intitulé : « Pour décoincer la France, décentralisons ! » (éditions Privat). Alors que le projet de loi de décentralisation arrive devant le Parlement, les deux auteurs, l’un socialiste, ancien député et ministre du budget, l’autre classé comme « économiste libéral » partagent « une approche très voisine sur la nécessité de faire évoluer les institutions de notre pays pour retrouver le dynamisme, l’efficacité. » confie Martin Malvy. « Décentraliser pour plus de compétitivité et de démocratie », ce livre-échange  défend « un modèle à la française. Il ne s’agit pas du tout de transformer la France en Etat fédéral, cela ne va pas dans le sens de notre Histoire. Par contre, nous ne pouvons pas non plus rester à mi-chemin d’un système qui a bougé. Les lois de 1981 ont grandement fait bouger les choses mais depuis, on n’est pas allé plus loin. » déplore le président de région, qui s’en prend aux élites parisiennes : « elles n’ont pas compris que depuis 1981, la France ne fonctionne plus de la même manière.» Après les réformes de 2003 et 2010, « il faut clarifier les compétences. Il a fallu l’Etat central pour faire la France. Il faut décentraliser pour ne pas défaire le pays.» dit-il. Le débat est lancé.

Claire Manaud

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.