Manuel Valls à Toulouse : Le Mirail et les Izards, futurs ZSP

Le ministre de l’intérieur, Manuel Valls, était hier à Toulouse. Une visite attendue par le maire de la ville, Pierre Cohen, qui souhaitait le rencontrer au sujet des zones de sécurité prioritaires. Toulouse est pour l’instant évincée de ce dispositif, alors que ces derniers mois, la ville a été secouée par des faits divers dramatiques. La visite du ministre s’est découpée en plusieurs rendez-vous. L’occasion d’aborder divers enjeux.

 

« Les quartiers du Mirail et des Izards vont prochainement devenir des ZSP » a annoncé le ministre, hier après-midi, à l’hôtel de Police de Toulouse. Ils devraient faire partie des 50 prochaines zones qui seront annoncées en novembre, « mais ça reste à confirmer » nuance-t-il. Pierre Cohen s’est déclaré satisfait de sa rencontre avec Manuel Valls  au cours de laquelle il a pu présenter « la politique mise en œuvre par la ville pour assurer la sécurité ». Un point sur lequel le ministre de l’intérieur a particulièrement insisté, « la sécurité est une priorité partout, pas seulement dans les zones de sécurité prioritaires. Il faut mettre le paquet pour lutter contre les violences urbaines, les cambriolages et le trafic de  stupéfiants ». Des problématiques particulièrement criantes dans les deux quartiers choisis, « Au Mirail, il faut continuer le travail de longue haleine, entrepris par la ville, de rénovation urbaine. Aux Izards, l’économie souterraine liée au trafic de drogues est un vrai problème » précise Manuel Valls. De manière générale, le ministre a également annoncé qu’à chaque année du quinquennat, « 500 postes dans la police et la gendarmerie seront ouverts ».

« Relever la courbe des naturalisations »

Le ministre de l’intérieur n’a pas parlé que de sécurité à Toulouse. Dans la matinée, il a délivré des décrets de naturalisation, à une quarantaine de personnes. Une cérémonie solennelle à laquelle il est personnellement attachée, « quand je suis devenu français, je n’ai pas eu droit à une cérémonie comme celle là. Dès que j’ai été élu maire, je l’ai mis en place dans ma commune » raconte-t-il. S’en suit un discours républicain, sur la « fierté d’être français », sur l’importance d’adhérer aux « valeurs de la France », tout en conservant sa culture d’origine. Alors que Manuel Valls a été vivement critiqué sur sa politique d’expulsion, notamment envers la populations des Roms, il a tenu a préciser ses objectifs. « Les naturalisations ont baissé de 30% entre 2010 et 2011, et de 40% entre 2011 e 2012. Il faut redresser la courbe des naturalisations. Le Président de la République veut sortir de cette hostilité envers les étrangers ». Les critères exigés pour acquérir la nationalité française vont d’ailleurs être revus. « On ne devient pas français en remplissant un QCM. Ce test va être abandonné. L’important est de parler français. Le niveau 3ème est maintenu » a annoncé le ministre. L’ensemble du processus de naturalisation va être révisé, afin qu’il soit « plus efficace et plus transparent ».

 

Coralie Bombail



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.